Squatters de Riambel: première nuit à la belle étoile

Avec le soutien de
C’est sous les parapluies des volontaires ou encore, dans leurs véhicules que les squatters ont passé une partie de la nuit  (Crédit photos: Umair Milatre) 

C’est sous les parapluies des volontaires ou encore, dans leurs véhicules que les squatters ont passé une partie de la nuit  (Crédit photos: Umair Milatre) 

Après la destruction des maisons des squatters à Riambel hier, lundi 1er mai, ces derniers n’avaient pas d’autres choix que de passer la nuit à la belle étoile. Heureusement pour eux, des volontaires s’étaient rendus sur place pour les tenir compagnie.

Le temps était loin d’être clément dans la soirée d’hier dans le sud. C’est sous les parapluies des volontaires ou encore, dans leurs véhicules, que les enfants ont passé une bonne partie de la nuit.  Quant à la a Platform Ti-Travayer Maléré, elle a commencé a récolter des couettes pour aider les squatters à faire face à la chute des températures. 

Par ailleurs, le l’affaire des squatters de Cité Tôle passera en Cour ce mardi 2 juin. Pour rappel, Adrien Duval, l’homme de loi des habitants, avait mis une injonction contre la démolition des maisons le jeudi 28 mai dernier. Aujourd’hui, l’Etat devra présenter ses arguments pour expliquer pourquoi la démolition de ces structures est nécessaire.

(Crédit photos: Umair Milatre) 
(Crédit photos: Umair Milatre) 
(Crédit photos: Umair Milatre) 
Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x