Hippisme: la New Racehorse Owner’s Association demande une rencontre avec le MTC

Avec le soutien de
L’association demande une rencontre urgente avec les administrateurs du Mauritius Turf Club (MTC).

L’association demande une rencontre urgente avec les administrateurs du Mauritius Turf Club (MTC).

Les choses s’activent au niveau de la nouvelle association des propriétaires de chevaux suite à la réunion de ses membres datant du 21 mai dernier sur la plateforme Zoom. Dans une lettre signée par le propriétaire Gavin Glover, ce, avec l’aval de 20 autres membres, l’association demande une rencontre urgente avec les administrateurs du Mauritius Turf Club (MTC). Cela, en prélude à la présentation du budget 2020-2021 et au coup d’envoi imminent de la nouvelle saison hippique.

«Nous investissons dans la matière première de cette industrie», clame-t-on au niveau de cette association. En somme, la nouvelle association souhaite que les propriétaires aient voix au chapitre. D’où la demande formelle au MTC que les entraîneurs ne soient plus traités en tant que représentant de facto de leurs propriétaires. D’une part, parce que la priorité des entraîneurs n’est pas toujours celle des propriétaires, et de l’autre, vu qu’un propriétaire peut détenir des parts au sein de plusieurs écuries différentes. Les propriétaires veulent aussi être mieux représentés «at all level».

Le but de ce regroupement est bien entendu de mieux défendre les intérêts des adhérents, gros et petits propriétaires, mais aussi de mieux servir les intérêts de l’industrie en général. Des propositions visant à dénicher de nouveaux sponsors, à inciter des propriétaires à importer plus ou encore à apporter au MTC un soutien technique, légal et économique sur certains sujets ont été formulées.

L’association sera ouverte à tous les propriétaires de l’industrie. 180 membres ont déjà exprimer leur désir de faire partie de cette association à travers sa page Facebook. Une autre association de propriétaires qui existe depuis pas mal d’années a essuyé des critiques. Il s’avère que, selon la correspondance, que son président, du moins à travers ses interventions à la presse, n’est pas apte à reconnaître les vrais problèmes de l’industrie.

L’association soutient que la démarche des propriétaires n’est pas de «challenge» le MTC. Le signataire de la lettre déplore surtout le fait que les propriétaires ne sont pas partie prenante lorsque des décisions importantes sont prises. Pour preuve, la réduction au niveau du stakesmoney a été décidée sans consultation avec les propriétaires. L’interdiction des propriétaires d’être sur l’hippodrome en cas de huis clos a reçu son volet de critiques. Reste que l’association précise vouloir se plier à l’exigence sanitaire si besoin est.

Une rencontre est réclamée de toute urgence «by whatever means possible» avec les administrateurs vu que le budget devrait présenté le 4 juin. Le coup d’envoi de la saison prévu pour la fin de juin reste également un argument de taille en vue de cette rencontre. Après quoi, une liste de mesures sera envoyée au ministère des Finances. Vishal Ramanah, Gregory Hart de Keating et Gavin Glover y seront délégués.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x