Déconfinement: les crèches seront opérationnelles le 2 juin

Avec le soutien de
L’annonce a été faite par Kalpana Koonjoo-Shah lors de la conférence de presse du comité national de communication ce mercredi 27 mai.

La décision a été annoncée par Kalpana Koonjoo-Shah lors de la conférence de presse du comité national de communication ce mercredi 27 mai.

L’annonce a été faite par Kalpana Koonjoo-Shah lors de la conférence de presse du comité national de communication ce mercredi 27 mai. Les crèches seront opérationnelles le 2 juin. Un protocole a été établi par le ministère de l’Egalité des genres pour assurer la sécurité des enfants et du personnel.

Le couvre-feu sanitaire devrait être levé le 1er juin. C’est pour cette raison que la ministre de l’Egalité des genres a pris la décision d’ouvrir les crèches le lendemain. Selon le nouveau protocole sanitaire, tout le personnel des crèches et des garderies devront se soumettre au test de dépistage. De plus, les lieux ainsi que les véhicules transportant les enfants devront être désinfectés régulièrement. Le personnel aura aussi l’obligation de refuser tout enfant malade. Les responsables des crèches doivent contacter le ministère sur le 206 3772, 206 3773, 206 3774, 206 3775 ou la hotline 113 pour avoir les détails sur les procédures à suivre.

Quant à Zouberr Joomaye, il est revenu sur l’utilisation de l’hydroxochloroquine. Le porte-parole du comité national de communication a fait savoir que pour l’heure, l’Organisation mondiale de la santé a stoppé les essais cliniques, mais n’a pas demandé l’arrête de l’utilisation de ce médicament. «Les experts du ministère de la Santé ont discuté et ont soumis un rapport au High -Level Committee. Ils ont pris en considération la publication parue dans le magazine The Lancet et ont recommandé à ce que le traitement ne change pas jusqu’à ce que des études plus poussées soient disponibles», a-t-il dit. Dans la foulée, il a rappelé que depuis le début, Maurice utilisait l’hydroxochloroquine et un antibiotique pour traiter les cas de Covid-19 et  que les 322 patients guéris ont tous été soumis à ce traitement.

Cependant, face à la controverse autour du traitement, les nouveaux patients auront l’option de refuser le traitement. «Les médecins informeront les patients des bénéfices et effets secondaires du traitement. La décision d’accepter ou de refuser leur reviendra», a-t-il affirmé.

Par ailleurs, aujourd’hui marque le 31e jour sans nouveau cas positif détecté localement. Le pays compte deux cas importés actifs. 108 501 tests de dépistage ont été réalisés, ce qui place Maurice parmi les premiers pays avec le plus grand nombre de tests par millier d’habitants réalisés.

Publicité
Publicité

Au 2 mai, le pays ne comptait plus que 5 cas positifs de Covid-19. Le gouvernement n’a toutefois pas voulu prendre de risques : les écoles resteront fermées jusqu’en août et le couvre-feu est étendu. Des activités seront toutefois possibles dès le 15 mai. Retrouvez tous nos articles à ce sujet dans notre dossier.  A lire également : Covid-19: Maurice à l’arrêt, couvre-feu étendu

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x