Drogue: un Tanzanien libéré pour faute de preuves

Avec le soutien de

Il avait été arrêté le 29 mars 2018 pour «conspiracy» dans une affaire de drogue. Mais la charge provisoire retenue contre Rashadi Mohamed, un Tanzanien âgé de 51 ans, a été rayée en cour en ce lundi 25 mai.
Ce jour-là, la Customs Anti-Narcotic Sections de la Mauritius Revenue Authority du port avait effectué une fouille sur le quinquagénaire à sa descente de bateau. Rien d’incriminant n’avait été retrouvé sur lui. Par la suite, les autorités ont procédé au même exercice sur Abdullah Fadhil Ahmed Balozi, un autre Tanzanien qui travaillait sur le même bateau. Ce dernier a fini par avouer qu’il cachait neuf sachets d’héroïne de 2,2 kg au total sous ses vêtements et dans ses chaussures. Une charge provisoire d’importation de drogue avait été retenue contre lui. 
Cependant, Rashadi Mohamed avait également été arrêté pour complicité et ce, malgré le fait que lors de son interrogatoire, son ami avait affirmé qu’il n’était pas au courant de la présence de la drogue. 
Après que l’enquête a été bouclée, le dossier a été remis au Directeur des poursuites publiques, qui a recommandé la radiation des charges contre Rashadi Mohamed, par manque de preuves. Ce dernier était représenté par Me Tisha Shamloll.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x