Solidarité: le associations et compagnies soutiennent les «frontliners» et démunis

Avec le soutien de

Depuis que le coronavirus a gagné nos côtes, les «frontliners» ont travaillé d’arrache-pied et sans eux, il n’aurait pas été possible d’endiguer le virus. C’est un peu pour cette raison que les associations et les compagnies privées ont tenu à leur apporter un peu de soutien.

Le Rotary Club de Phoenix a ainsi procédé à la distribution de masques au personnel soignant et du hand-sanitizer aux policiers. De plus, des denrées ont été offertes à plusieurs familles pauvres de la région.

La compagnie Gilly, spécialisée dans la sécurité, a elle offert des repas aux policiers des postes de Grand-Baie, Grand-Gaube et Goodlands. Des vivres ont aussi été distribués aux personnes dans le besoin en marge de la fête de l’Eid.

Publicité
Publicité

Au 2 mai, le pays ne comptait plus que 5 cas positifs de Covid-19. Le gouvernement n’a toutefois pas voulu prendre de risques : les écoles resteront fermées jusqu’en août et le couvre-feu est étendu. Des activités seront toutefois possibles dès le 15 mai. Retrouvez tous nos articles à ce sujet dans notre dossier.  A lire également : Covid-19: Maurice à l’arrêt, couvre-feu étendu

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x