Confinement:la banque de sang a besoin de se refaire une santé

Avec le soutien de
Suite aux récentes lois, les collectes de sang ne peuvent plus se faire les dimanches.

  Suite aux récentes lois, les collectes de sang ne peuvent plus se faire les dimanches.  

La Blood Donors Association tire à nouveau la sonnette d’alarme sur la situation de la banque de sang. La pénurie menace. La chute des dons pendant plus de deux mois de confinement et les nouvelles lois en vigueur depuis que la Covid-19 Act a été promulguée n’arrangent pas les choses….

Se retrouver à sec. C’est avec cette peur que la Blood Donors Association  (BDA) évolue ces jours-ci. Subhanand Seegoolam, le président de l’association, avance  que contrairement aux années précédentes, lorsque la BDA se retrouvait face à une pénurie, certaines pratiques ne sont désormais plus possibles. «Nous pouvions faire des collectes les dimanches et les jours de congés publics.  Mais ce n’est plus possible car le gouvernement a coupé le budget pour les heures supplémentaires», explique ce dernier.

Comment doivent-ils procéder donc?  Subhanand Seegoolam explique que l’association a lancé des appels afin que les gens puissent le contacter s’ils veulent donner leur sang. «Les gens s’organisent. Les donneurs se rassemblent et dès qu’un nombre suffisant est atteint dans une région, nous allons à leur rencontre». Cependant, maintenant avec la reprise partielle des activités les choses se compliquent pour l’association car non seulement les gens vont travailler mais les activités sont interrompus les dimanches à cause des nouvelles lois et du couvre-feu, toujours en vigueur.

Pour rappel, 125 pintes de sang  sont nécessaires chaque jour dans les différents hôpitaux et cliniques. Et comme seulement 2,5 % de la population donne son sang régulièrement, les réserves sont toujours restreintes. Le manque se fait d’autant plus sentir en ce moment. «Heureusement, la demande en sang n’était pas aussi élevé que d’habitude pendant le confinement. Mais maintenant avec la reprise il faut s’attendre à une hausse de demandes. A cause des accidents ou autre…», dit le président de l’association, qui compte sur les entreprises pour organiser des collectes de sang pendant la semaine.

Publicité
Publicité

Au 2 mai, le pays ne comptait plus que 5 cas positifs de Covid-19. Le gouvernement n’a toutefois pas voulu prendre de risques : les écoles resteront fermées jusqu’en août et le couvre-feu est étendu. Des activités seront toutefois possibles dès le 15 mai. Retrouvez tous nos articles à ce sujet dans notre dossier.  A lire également : Covid-19: Maurice à l’arrêt, couvre-feu étendu

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x