Cybersécurité: les arnaqueurs en profitent pendant le Covid-19

Avec le soutien de
Contrairement aux mois précédents, les délits en ligne ont augmenté de plus de 50 % depuis mars.

  Contrairement aux mois précédents, les délits en ligne ont augmenté de plus de 50 % depuis mars.  

Les achats et les paiements en ligne sont favorisés depuis le début de la pandémie de Covid-19 et les tentatives de fraude en ligne ont augmenté. Les escrocs ont trouvé plusieurs idées pour arnaquer les Mauriciens. L'un des cas les plus courants est celui des fausses boutiques en ligne.

Plusieurs plaintes ont été enregistrées auprès du Mauritian Cybercrime Online Reporting System (MAUCORS). Cet organisme a noté que, contrairement aux mois précédents, les délits ont augmenté de plus de 50 % depuis mars.

«Le gouvernement mauricien a mis en place une série de mesures pour contrer les ‘’cyber attaques’’ lors de la pandémie.» C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Technologie de l’information, de la communication et de l’innovation, Deepak Balgobin, mercredi 6 mai, lors de son intervention de webinar organisé par l’International Telecommunication Union (ITU) et le bureau du sous-secrétaire général à la coordination stratégique au sein du Cabinet du Secrétaire général des Nations unies, Fabrizio Hochschild. La reine Sylvia de Suède a également participé au webinar intitulé «Online safety and security during Covid-19». Doreen Bogdan Martin, directrice du Bureau de développement des Télécommunications de l'UIT, a présidé cette discussion.

Au cours de ce dialogue, le ministre a discuté de la gravité des cyber-menaces pendant la pandémie de Covid-19, et expliqué comment le gouvernement joue un rôle plus actif dans la lutte contre les menaces pour protéger les utilisateurs d'Internet.

«À Maurice, nous avons observé un changement dans le schéma des cyber-menaces pendant cette période de confinement par rapport aux mois précédents. Les statistiques recueillies le MAUCORS révèlent que les tentatives de piratage sont désormais deux fois plus fréquentes qu'en février. Cela comprend les courriels d'extorsion, les arnaques pour des loteries en ligne et les donations aux associations à but caritatif, les fausses boutiques en ligne, entre autres. Nous avons également constaté qu’il a une hausse de faux profils sur les réseaux sociaux et qui diffusent de fausses nouvelles le confinement», a conclu le ministre.

Toutefois toute victime de «scammers» peut se rapporter auprès de MAUCORS sur le site web suivant :   http://maucors.govmu.org ainsi qu’à la Cybercrime Unit de la police. Une hotline est également disponible pour toute plainte auprès de CERT-MU, soit le 800-2378.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x