Report des examens de SC et HSC: véritable casse-tête pour les autorités

Avec le soutien de
Le report des examens de la SC et la HSC risque d’être compliqué…

Le report des examens du SC et HSC risque d’être compliqué…

Maurice n’est pas le seul pays à revoir son programme scolaire complètement chamboulé par le nouveau coronavirus. Les écoles sont fermées depuis le 19 mars dernier et la reprise n’aura lieu que le 3 août prochain. Au niveau du ministère, un réajustement du calendrier scolaire est à l’étude. Cependant, le report des examens du  SC et HSC risque d’être compliqué…

«Dans le but de s’assurer que les élèves bénéficient de suffisamment de temps pour compléter leur syllabus et qu’ils puissent participer aux examens internationaux dans les meilleures conditions possibles, le calendrier scolaire devra être ajusté, afin qu’il couvre la période d’août 2020 à février-mars 2021.» Propos de la ministre de l’Éducation à l’Assemblée nationale, à une réponse de la Chief Whip, Naveena Ramyad, le 5 mai dernier. Si la nouvelle année scolaire prend fin en février 2020, les examens School Certificate (SC) et le Higher School Certificate (HSC) devraient se faire logiquement en mars 2021.

Or, sur le site de Cambridge, il est mentionné que l’institution organise des examens GCE O level ou encore A level pour pas moins de… 130 pays ! Parmi eux, Singapour, le Kenya, le Zimbabwe ou encore l’Inde. Ce qui représente une participation de plus de 575 000 candidats internationaux chaque année. Et étant touchés aussi par le Covid-19 et ayant tout leur programme scolaire interrompu dû au confinement, plusieurs de ces pays ont également demandé un report de ces concours internationaux.

Se pose alors une équation difficile: comment Cambridge fera-t-elle pour gérer toutes ces épreuves à la même période ? Si certains des questionnaires d’examens ne sont préparés que pour Maurice, d’autres sont internationaux. «Imaginez qu’un papier qui doit être pris par des élèves mauriciens ait déjà été présenté dans un autre pays plusieurs jours auparavant. Il y aurait alors des possibilités de fuites. Cambridge ne l’autorisera jamais. Il va falloir faire un exercice de synchronisation. Et le tout, dans très peu temps. Ce ne sera pas évident», souligne un ancien cadre de l’Éducation. Autre souci de taille : la période de mai et juin est connue comme étant le moment où des centaines de milliers de Britanniques prennent part aux examens de GCE O et A level. Selon l’ex-responsable, la majeure partie des ressources de l’établissement du Royaume-Uni y est consacrée. «On parle d’au moins une centaine de syllabus différents. Juste avant, Cambridge pourra-t-elle également organiser des épreuves internationales ?» se demande-t-il. D’ailleurs, le site de l’université indique que les examens pour les élèves indiens se tiennent généralement au mois de mars, et ils impliquent au moins 12 questionnaires.

Outre la situation complexe devant laquelle se retrouve Cambridge, la gestion interne des examens pourrait également être un véritable défi. Car après les examens de SC et du HSC, des centaines d’enseignants du secondaire sont habituellement appelés à corriger les questionnaires, un exercice nommé «marking». Il commence à la fin des épreuves, en novembre, alors que les élèves sont en vacances scolaires. Mais comment faire si ces deux examens se tiennent en début d’année – en mars ou en avril ? Si tous ces enseignants sont pris par la correction, qui assurera les classes ? Cela voudra- t-il dire que le calendrier scolaire pour l’année 2021 sera lui aussi revu, de sorte de ne pas pénaliser le cohorte des élèves en SC et HSC ? Selon des enseignants, cette option paraît inévitable.

Quoi qu’il en soit, l’Éducation n’est toujours pas en mesure de communiquer à l’heure actuelle. «Le ministère travaille toujours. Nous n’apporterons aucune précision pour l’instant. Nous communiquerons en temps et lieu», fait valoir une source autorisée. Le Mauritius Examinations Syndicate n’a pas donné de suite à notre requête.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x