Aux Seychelles: les navires de croisière interdits jusqu’en décembre 2021

Avec le soutien de
Victoria, sur l’île Malé, ne pourra plus accueillir de paquebots. Ni aucune autre île.

Victoria, sur l’île Malé, ne pourra plus accueillir de paquebots. Ni aucune autre île.

C’est la Seychelles News Agency qui l’a annoncé jeudi14 mai : aucun paquebot ne pourra accoster les 115 îles formant partie de l’archipel des Seychelles jusqu’à la fin de l’année prochaine.

Les autorités seychelloises ont pris cette décision après avoir conclu que le danger que représentent ces de ces mastodontes des mers, qualifiés de «véritables catalyseurs dans la propagation du Covid-19 à travers le monde», est plus grand que les avantages économiques à en tirer. Les Seychelles sont une destination favorite des croisiéristes internationaux et régionaux.

Cette interdiction a été plutôt bien accueillie par les opérateurs économiques du pays, selon l’agence de presse seychelloise. Pour les autorités portuaires par exemple, elle permettrait aux Seychelles de mieux se préparer pour la réouverture, tout en étant à même de profiter d’une réelle reprise de ces activités après plusieurs mois.

Toutefois, certains secteurs qui dépendent directement des visites des bateaux de croisière se demandent comment ils feront pendant ces 18 mois. Mais selon l’agence de presse, ils pensent déjà à la façon de s’adapter à cette nouvelle situation qui les a pris de court.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x