Secteur hôtelier : Le boxeur Sharvin Beedassee croit à une reprise graduelle

Avec le soutien de
Médaillé d’or en boxe aux JIOI 2019, Sharvin Beedassee est convaincu que Maurice est capable de rebondir dans le secteur touristique.

Médaillé d’or en boxe aux JIOI 2019, Sharvin Beedassee est convaincu que Maurice est capable de rebondir dans le secteur touristique.

Depuis octobre 2019, Sharvin Beedassee a mis sa carrière de boxeur entre parenthèses. Et ce, trois mois après être devenu le premier Mauricien à remporter une médaille d’or aux Jeux des îles dans la catégorie des -49 kg. Le boxeur de Grand-Port a pris cette rude décision afin d’explorer ses perspectives professionnelles dans l’hôtellerie. Mais avec la pandémie du Covid-19, le jeune homme se voit face à quelques incertitudes.

«Le secteur souffre beaucoup en cette période de crise sanitaire», remarque-t-il. Sharvin Beedassee appréhende que l’après-Covid-19 soit une période tout aussi difficile : «Pendant plusieurs mois, les gens ne voudront pas voyager.» Mais le pugiliste qui a fêté ses 22 ans le 7 mai croit que le secteur touristique reprendra progressivement des couleurs. «Il faut juste laisser le temps faire les choses. Le monde doit guérir du Covid-19 et chacun reprendra ses activités et ses loisirs», dit-il fortement convaincu.

Sharvin Beedassee a été le premier Mauricien à remporter une médaille d’or aux Jeux des îles 2019 dans la catégorie des -49 kg

Sharvin Beedassee ne souhaite pas abandonner ses projets dans le secteur hôtelier. Etudiant à la JR School dans la restauration, il compte boucler son cycle d’études l’année prochaine. Depuis octobre dernier, il travaille, également, au Hilton Mauritius Resort & Spa. «C’est quand j’ai pris de l’emploi dans l’établissement hôtelier que j’ai dû m’éloigner de la sélection nationale. Le temps me faisait défaut», explique-t-il.

Le champion indianocéanique de la catégorie mi-mouche précise : «Je n’ai pas raccroché les gants définitivement. Je travaille à la maison pour garder la forme.» A la fin de ses études, le boxeur espère faire son retour sur le ring. «Comme je n’aurai plus de cours, je pourrai recommencer à m’entraîner», indique-t-il.

Sharvin Beedassee garde le contact avec plusieurs membres de l’équipe nationale. «Au fil des années, je suis devenu très proches de certains. Donc on reste en contact», dit-il. Après sa participation aux Championnats du monde des Jeunes en 2016, Sharvin Beedassee a fait plusieurs déplacements avec le groupe élite.

Triple champion de Maurice (2017, 2018 et 2019), Sharvin Beedassee prévoit un retour graduel à la compétition. «Le haut niveau évolue. Valeur du jour, je ne peux pas dire comment cela va se passer quand je reprendrai. Mais comme d’habitude, je ferai de mon mieux. J’aviserai au fur et à mesure», dit-il.

Cette philosophie, Sharvin Beedassee souhaite l’appliquer au niveau professionnel. «Quand les activités touristiques reprendront, il faudra procéder étape par étape», avise-t-il. Reconnu comme un bosseur, le jeune homme affirme que son pays pourra compter sur lui.

Elevé en héros lors des Jeux des îles, il se dit patriote. «Je n’oublierai jamais ces JIOI vécus à Maurice.» Au centre national de boxe à Vacoas, le public s’était mobilisé derrière lui lors de ses combats. Pour son challenge contre le champion de la catégorie en 2015, Kevin Tsang Hing Lam, ce public l’avait porté vers une victoire inattendue. Même sensation ressentie lors de sa finale face au Malgache Tony Heriniaina. Pour Sharvin Beedassee, l’unité aidera notre île à surmonter les difficultés liées au Covid- 19.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x