L’économie à genoux !

Avec le soutien de

Business Mauritius est suspendu aux  décisions du gouvernement par rapport au déconfinement. L’organisation patronale a réuni la presse en ce jeudi 30 avril, via ZOOM, pendant plus d’une heure, pour passer en revue l’impact du Covid-19 sur le monde des affaires. 

Tour à tour, le président de Business Mauritius, Vidia Moonegan, et le Chief Executive Officer (CEO), Kevin Ramkaloan, ont brossé un tableau de la situation. «Nous n’avons jamais connu une telle conjoncture. Le tourisme connaîtra une baisse des recettes de 50, voire 60 %. Le textile  aura à faire face àune baisse de commandes de 40 % alors que la construction, notamment dépend du taux de «business confidence». D’autres secteurs comme le BPO et aussi le secteur bancaire vont subir les conséquences de la crise du Covid-19», a souligné le CEO de Business Mauritius. Les PME seront fortement impactées par cette crise sans précédent.  

Mais Business Mauritius, à travers son CEO, souligne néanmoins que la santé demeure  la priorité en ce moment. Avant d’ajouter que le travail est possible si toutes les règles sanitaires sont respectées. L’organisation a d’ailleurs fait circuler un guide intitulé Best Pratices : Post Confinement Back to Work Safety. 

Répondant à plusieurs questions de la presse sur ses pourparlers avec le gouvernement, Kevin Ramkaloan explique avoir formulé plusieurs propositions, même en ce qu’il s’agit des lois du travail. «Nous avons demandé une ‘labour law flexibility’ pour pouvoir protéger les emplois et aussi les entreprises. Nous attendons les décisions du gouvernement», a-t-il fait ressortir lors de son intervention.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x