L'express leaks du dimanche 5 avril au vendredi 10 avril

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Les «Zougader» actifs

Comment passer le temps de ce confinement pour les amateurs de courses ? Alors que la saison hippique aurait dû débuter le 28 mars, ces derniers attendent l’issue des rencontres entre le MTC et les autorités pour savoir quel sera l’avenir du sport hippique. Mais SMS Pariaz ne laisse pas chômer les «zougader»; il leur permet de jouer comme en temps normal au Champ de Mars. De quoi les tenir occupé pendant le confinement…

Profiteering

Il y en a qui profitent des pénuries pour se faire un peu de sous. Mais quand on apprend que c’est en revendant de la pomme de terre à Rs 50 la livre au lieu de Rs 25, c’est franchement scandaleux, surtout que l’AMB n’était supposé livrer qu’aux détenteurs de permis et pas aux individus. Et quand on apprend que le revendeur d’occasion n’est autre que le Constituency Clerk d’un ministre, c’est encore plus révoltant. Charité bien ordonnée… ? Et qui defend les consommateurs alors que Yogida Sawmynaden s’est isolé aprés ses zigzags ? 

Akot Yogida ?

Le ministre Yogida Sawmynaden, devenu la risée des consommateurs dans la rue et sur la Toile, est de moins en moins visible et vocal. Sa gestion calamiteuse des dossiers supermarchés et gaz ménager, qui a provoqué des files d’attente longues de plusieurs kilomètres, comme on n’en a pas vu depuis très longtemps, lui aurait valu des remontrances dans l’entourage du PM. Ses collègues ministres n’ont manifesté aucune solidarité. L’un d’eux a laissé échapper : «Pou fané linn fané. Pa kapav défann li la. Li finn fer nou perdi pwin.» En revanche, les proches du ministre du Commerce laissent comprendre que celui-ci a tout fait, mais a été pris de court par des directives venant d’en haut… d’où le cafouillage. Which is which? 

Le dauphin impatient

À peine pressenti pour diriger la force, il fait déjà des mécontents au QG de la police. Ce haut gradé de la force policière a subi les railleries de ses collègues après l’annulation, cette semaine, d’un ordre émis quelques heures plus tôt. Il pensait qu’il était déja dans les souliers du CP. On lui reproche aussi déjà son manque de compassion pour le policier décédé… 

Pas d’applaudissement

La fin de la dernière conférence de presse du PM a été suivie de près. Mais cette fois-ci, les ministres n’ont pas applaudi leur chef, contrairement à la fois précédente. Face au feed-back négatif reçu, la cellule de communication s’est assuré que l’ambiance reflète la gravité du moment. Ils ont aussi realisé qu’il faut éviter de marquer des points sur le plan politique… Business is unusual ! 

Denrées de L’AMB: l’opposition embarrassée

Alors que des critiques pleuvent sur l’Agricultural Marketing Board (AMB) sur le mode de distribution de la pomme de terre, oignon et ail, la présence d’un membre de l’opposition au QG de l’AMB à Moka fait jaser. Forcé de s’expliquer, ce député a confié aux membres de son parti qu’il s’y est rendu pour se procurer ces denrées afin de pouvoir les distribuer à ses mandants. Il a précisé qu’il n’a reçu qu’une petite quantité de pommes de terre et d’oignons ; il les aurait achetés au détail. Il aurait même brandi un reçu pour confirmer qu’il n’a bénéficié d’aucune faveur….

Dépistage au compte-gouttes ?

Des médecins déployés dans les centres de quarantaine se disent inquiets. Ont-ils ou pas été contaminés ? Aucun moyen de le savoir car ils attendent toujours d’être dépistés. «Nous avons fait la demande de nombreuses fois mais les examens médicaux se font ‘randomly’. Entre-temps, nous devons continuer à travailler», souligne l’un d’eux. Plusieurs généralistes sollicités soulignent ne pas comprendre la politique du ministère. Car selon eux, dépister de façon régulière le personnel soignant – médecins et infirmiers – en contact direct avec les patients Covid-positifs, demeure important. Ils s’interrogent d’ailleurs sur le «rationnement» des dépistages. «Est-ce parce que la Santé ne dispose pas de suffisamment de tests ?», se demandent-ils. Outre les médecins, une centaine de policiers du Passport and Immigration Office, postés à Plaisance, ne comprennent pas pourquoi ils n’ont toujours pas été testés. D’autant que l’un des leurs, basé à Port-Louis, est décédé des suites du coronavirus. Ces policiers disent avoir été les premiers “front liners” et craignent de contaminer, sans le savoir, leurs proches. 

Discours politique avant la messe

Mauvais exercice de communication ou coïncidence ? Une partie de la population est en rogne contre la Mauritius Broadcasting Corporation. Elle attendait la traditionnelle diffusion de la messe du Jeudi saint sur l’une des chaînes de la télévision nationale à 20h30, mais ils ont attendu longuement. Au lieu d’écouter l’homélie du Cardinal Maurice Piat, ils ont eu droit à un autre genre d’homélie : la rediffusion de l’exercice de communication du Dr Zouberr Joomaye. Ils ont également dû attendre la fin du long et pénible discours de Joe Lesjongard qui a énuméré les mesures prises par le Premier ministre… tout en trouvant le moyen d’évoquer les prises de position du Pape François face au Covid-19. 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x