Coronavirus: 9.000 membres d’équipage de bateaux de croisière dépistés en Australie

Avec le soutien de
Le bateau de croisière Carnival Spirit dans le ort de Sydney, le 16 mars 2020 en Australie.

Le bateau de croisière Carnival Spirit dans le ort de Sydney, le 16 mars 2020 en Australie.

La police et l’armée australiennes vont héliporter des médecins sur plusieurs paquebots de croisière se trouvant près de Sydney, pour qu’ils procèdent au dépistage du nouveau coronavirus sur 9.000 membres d’équipage, ont annoncé jeudi les autorités.

Cette vaste opération de type militaire, qui devrait débuter ce weekend, a pour objectif de régler le différend qui oppose des compagnies de croisières aux autorités australiennes.

Ces dernières redoutent d’être submergées par une vague de nouveaux cas importés de coronavirus.

Mi-mars, l’Australie a interdit tous les navires de croisière. Elle a par la suite autorisé des passagers australiens à débarquer de quatre bateaux dans le port de Sydney.

Parmi-eux, plus de 450 personnes étaient porteuses du Covid-19, ce qui a entraîné une hausse du nombre des contaminations dans le pays.

«Je maintiens le cap sur ce point», a déclaré chef de la police de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, qui comprend Sydney, et où se trouvent la plupart de ces paquebots.
 
«Ma crainte est qu’en plaçant à l’isolement 9.000 personnes (...) sans savoir si elles sont porteuses du virus ou si elles peuvent le développer, cela surcharge encore plus les hôpitaux», a-t-il expliqué.

«Nous allons déposer des médecins sur huit navires (...) C’est en soi une lourde tâche», a-t-il souligné.

M. Fuller a déclaré que toute personne nécessitant des soins médicaux urgents serait ramenée à terre mais que les navires devraient retourner dans leur port d’attache avec le reste de leur équipage.
 
Selon des médias, un total de 18 bateaux de croisière, immatriculés à l’étranger, se trouvent actuellement dans les eaux et les ports australiens, représentant un total de 15.000 membres d’équipage.

Le week-end dernier, les autorités de l’Etat d’Australie-Occidentale ont autorisé quelque 800 passagers allemands de bateaux de croisière à renter dans leur pays. Les autorités ont cependant refusé de faire de même pour des milliers de membres d’équipage de ces navires.

L’Australie a enregistré plus de 5.000 cas de Covid-19, qui a fait 23 morts.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x