Covid-19: le calvaire des Mauriciens bloqués à l’étranger se poursuit

Avec le soutien de
Les frontières sont fermées depuis le 18 mars dernier

Les frontières sont fermées depuis le 18 mars dernier. (Photo d'illustration)

Depuis que les frontières ont été fermées sans préavis, le calvaire des Mauriciens bloqués à l’extérieur du pays ne cesse de s’amplifier. Un internaute nous a contacté pour relater sa situation actuelle en Afrique du Sud.

Il avait accompagné son neveu âgé de 33 ans pour des soins. Ce dernier est atteint d’une tumeur au cerveau. Oncle et neveu devaient rentrer au pays le dimanche 29 mars dernier, mais ils n’ont  pule faire à cause de la fermeture des frontières. 

Les deux hommes ont tenté de faire bouger les choses en sollicitant l’ambassade de Maurice en Afrique du Sud, en vain. «On nous a fait comprendre que l’ambassade est en attente des directives du ministère des Affaires étrangères. Mais comme il n’y a pas de vol, nous ne savons quoi faire», confie l’oncle. 

Pour l’heure, le lieu où résident les deux hommes a accepté d’étendre leur séjour et le public se porte volontaire pour les achats des médicaments. Mais les deux ne cachent pas leur envie de regagner le pays au plus tôt…

Publicité
Publicité

Quand prendra fin le lockdown ? A Maurice, le couvre-feu devait prendre fin le 2 avril mais il a été étendu jusqu’au 4 mai. Maurice a, entre-temps, enregistré pas moins de neuf décès. Voici notre deuxième série de dossier sur le Covid-19 pour cette deuxième période de confinement.

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x