Covid-19: le fonds de solidarité affiche plus de Rs 20 M

Avec le soutien de
Les élus ont tous décidé de contribuer au moins 10 % de leur salaire au fonds de solidarité.

Les élus ont tous décidé de contribuer au moins 10 % de leur salaire au fonds de solidarité.

Plus de Rs 13 M à la State Bank of Mauritius ou encore Rs 6 M à la Mauritius Commercial Bank. Le fonds de solidarité en marge du Covid-19 affichait plus de Rs 20 M à hier, 30 mars. 

Un fonds surtout alimenté par une contribution par les élus. Dans un message sur Facebook, le leader du PTr, Navin Ramgoolam, a demandé aux parlementaires de son parti d’être solidaires de cette mesure.

Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, va, lui, apporter une contribution personnelle de 15 % de son salaire, alors que celle des autres parlementaires du PTr sera de 10 %.

«Nous sommes tombés d’accord sur le fait que nous voulions contribuer 10 % de notre salaire au Covid-19 Solidarity Fund, mais nous exigeons qu’il y ait de la transparence. Ainsi, le public saura comment l’argent est utilisé», indique pour sa part Paul Bérenger, leader du Mouvement militant mauricien (MMM).

Comme lui, plusieurs réclament, du reste, plus de transparence dans la gestion de ce fonds. Voire qu’il soit géré par des personnes indépendantes.

Arvin Boolell, quant à lui, a déjà adressé une lettre au contrôleur des Finances pour lui demander d’être le gardien de la contribution financière du PTr (custodian of contribution), en attendant que les conditions réclamées par son parti soient prises en considération. Interrogé, le leader de l’opposition a indiqué qu’il a consulté Navin Ramgoolam ainsi que les parlementaires du PTr avant de transmettre la lettre au contrôleur des Finances du gouvernement.

L’un des critères réclamés par Arvin Boolell est la mise sur pied d’un Board of Trustees pour la gestion du Covid-19 Solidarity Fund. Il demande aussi d’être consulté par le PM et le président de la République pour la nomination d’un Fund Manager. Et d’ajouter que ce sont des personnes indépendantes et apolitiques qui doivent être appelées à gérer ce fonds. 

De son côté, le leader du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), Xavier-Luc Duval, avance que dès le départ, son parti a réclamé les mêmes critères. Et ce, dans la transparence totale. «Au PMSD, nous avons décidé de contribuer 10 % de notre salaire comme député au Covid-19 Solidarity Fund ainsi que 10 % à la Sir Gaëtan Duval Foundation. Si nous ne sommes pas satisfaits de la manière dont est géré le fonds de solidarité, nous offrirons les 20 % de notre salaire à la Sir Gaëtan Duval Foundation.»

La MRA rassemble Rs 550 000

Employés et membres de la direction de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont tenu à faire un geste de soutien face à la crise liée au Covid-19. Ainsi, ils ont tous accepté de contribuer au fonds de solidarité ouvert par l’Etat. Jusqu’ici la somme de Rs 550 000 a été recuellies. «D’autres initiatives suivront», indique-t-on du côté de la MRA.  

Publicité
Publicité

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a mis le pays sous confinement à partir de vendredi 20 mars, 6 heures du matin. Pour finalement annoncer un couvre-feu, à compter de lundi 23 mars, 20 heures. Comment se protéger ? Comment la situation évolue-t-elle à travers le pays ? Comment réagissent les Mauriciens ?  Voici notre dossier sur lexpress.mu

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x