L’inspecteur Shiva Coothen: «Trop de citoyens n’assument pas leur part de responsabilité»

Avec le soutien de
L’inspecteur Shiva Coothen, porte-parole de la police.

L’inspecteur Shiva Coothen, porte-parole de la police.

Les policiers sont rongés d’inquiétude. Surtout depuis qu’un haut gradé de la police aurait été placé en quarantaine après qu’un membre de sa famille a été testé positif au Covid-19. Ayant côtoyé l’officier, plusieurs collègues souhaitent être dépistés. Sauf que sur une radio privée samedi matin, l’inspecteur Shiva Coothen a qualifié le tout de «fake news». Nous nous sommes tournés vers lui pour des éclaircissements.

Maintenez-vous que le haut gradé n’a pas été envoyé en quarantaine ? 
Écoutez, ce n’est que samedi après-midi que nous avons eu un update sur ce cas. Mais nous ne pouvons pas nous prononcer dessus. Nous ne pouvons rien dévoiler.

Qu’en est-il du nombre de policiers en quarantaine ? 
Il faut vous tourner vers le ministère de la Santé pour obtenir ces réponses.

Combien de personnes ont été verbalisées pour non-respect du couvre-feu sanitaire qui est en vigueur depuis le 23 mars ? 
597 personnes ont été interpellées. (NDlR: Des chiffres différents ont été donnés lors du point du presse, voir texte à côté) Malheureusement la police ne peut être partout en même temps. Nous essayons de faire notre maximum avec les effectifs déployés sur le terrain. Trop de citoyens n’assument pas leur part de responsabilité. Alors que tous les commerces sont fermés, nous interceptons des gens qui disent aller acheter des légumes. En agissant ainsi, ils mettent leur vie et celle de leur famille en danger. Nous faisons un appel à la population de prendre un peu de patience et d’attendre le plan que les autorités mettront en place pour faire leur provisions. Cet exercice se fera en respectant des règles sanitaires strictes. Nous rappelons que toute personne qui ne respecte pas le couvre-feu risque une amende de Rs 500 et une peine d’emprisonnement de six mois. Il nous faut la collaboration et la compréhension de tout le monde en cette période difficile.

Cinq policiers en quarantaine

Selon nos recoupements, cinq policiers seraient placés dans des centres de quarantaine. Parmi eux, un haut-gradé et son neveu, également policier, affecté à la Central Division. Il se trouve qu’ils sont apparentés à une patiente testée positive au Covid-19. Par ailleurs, au moins 20 autres officiers seraient isolés chez eux pour quelques jours. Une quarantaine de policiers, affectés à la Central Division, ont été soumis à des tests de dépistage, samedi, aux Divisional Head Quarters de Curepipe. D’autres «high-ranking officers», le commissaire de police et un haut fonctionnaire ont aussi dû se soumettre à l’exercice.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x