Natation: Report des Jeux olympiques: «Harold Lai, c’est une bonne décision»

Avec le soutien de
Le président de la FMN et Bradley Vincent (à g), athlète susceptible de participer aux JO de Tokyo, lors des JIOI 2019.

Le président de la FMN et Bradley Vincent (à g), athlète susceptible de participer aux JO de Tokyo, lors des JIOI 2019.

Le président de la Fédération mauricienne de natation (FMN), Harold Lai, est formel : «Le plus important c’est la sécurité et le bien-être des athlètes. Aussi longtemps que le Comité international olympique prendra cela comme motif principal, le report des Jeux est la meilleure décision à prendre.»

Harold Lai nous a confié qu’il avait lu des articles de la presse étrangère indiquant qu’on allait dans ce sens. Avant de donner ses impressions sur le report des JO, annoncé par Shinzo Abe, Premier ministre japonais, et acceptée par Thomas Bach, président du CIO, il a déclaré que la FMN se pliait à ce qui avait été décidé par les instances sportives concernées.

Selon lui, le report des Jeux vaut bien mieux que sa simple annulation. «En cas d’annulation, cela aurait été bien dommage pour les athlètes qui se sont entraînés pour cet événement, notamment ceux pour qui c’est la dernière compétition.» En ce qui concerne les athlètes mauriciens susceptibles de prendre part aux JO grâce à une «wild card», il a précisé que l’octroi de cette invitation est dicté par la Fédération internationale de natation (FINA) et le CIO.

Les JO devant se dérouler en 2021, que se passe-t-il pour les nageurs mauriciens désireux de participer aux olympiades nippones ?

« A Maurice, nous suivons des critères de sélection qui s’arrêtent en juin ; normalement, ce sont une fille et deux garçons qui doivent partir. Tout cela, en conformité avec les règlements édictés par la FINA et le CIO (NdlR : à travers le Comité olympique mauricien). Les Jeux étant reportés à 2021, nous verrons ce que les règlements disent pour les universalités car, à ce jour, nous n’avons toujours pas de nageurs qualifiés. Cette question sera débattue au niveau du Bureau», affirme, en toute confiance, Harold Lai.

Concernant deux athlètes susceptibles d’aller aux JO de Tokyo et s’entraînant à l’étranger, à savoir Elodie Poo Cheong (Etats-Unis) et Bradley Vincent (Australie), le président Harold Lai a été clair : «Il est normal qu’ils suivent les directives des pays où ils se trouvent en matière de confinement», a-t-il dit.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x