Covid-19: les collèges privés avaient opté pour l’apprentissage en ligne

Avec le soutien de
Les élèves de la Northfields International High School devraient poursuivre les cours sur des plateformes en ligne.

Les élèves de la Northfields International High School devraient poursuivre les cours sur des plateformes en ligne.

Les établissements privés payants n’ont pas attendu que les écoles soient fermées pour prendre ses dispositions. Des alternatives ont été testées ces derniers jours et mises en place depuis hier.

Face au Covid-19, les établissements privés ont réagi au préalable. Les élèves revenant de l’étranger ou dont les parents ont voyagé ou encore les élèves malades ne peuvent se rendre en classe. Des plateformes d’apprentissage en ligne avaient déjà été envisagées en cas de fermeture. «Étant un établissement international, nous avons déjà pris des mesures de précaution. Par exemple, les élèves et leurs parents voyagent souvent. Donc si ces derniers reviennent d’un déplacement, nous leur avons demandé de ne pas venir en classe pour les 14 jours suivant leur date de retour», déclarait Phyllis Philogène, principale de la Northfields International High School, la semaine dernière. Et si un élève était malade, on l’encourageait également à rester à la maison jusqu’à sa guérison.

Du côté du Lycée La Bourdonnais qui dispense des cours à 958 élèves au secondaire, la direction affirme que, lorsqu’un élève présente des signes de fébrilité, celui-ci est renvoyé chez lui pour consulter un médecin. «Il est réadmis sur la base d’un certificat médical», confie-t-elle. À la Westcoast International Secondary School, la directrice, Virginie Staub, affirmait, elle aussi la semaine dernière, que certaines familles avaient déjà opté pour l’isolement. «Nous recevons des courriels des parents qui s’auto-responsabilisent. Par exemple, ceux qui viennent de rentrer de voyage restent à la maison. L’élève en fait de même», confie-t-elle. L’école compte une population de 345 élèves à ce jour.

D’ailleurs, les divers responsables d’établissements secondaires privés avaient déjà trouvé des alternatives en cas de fermeture. Notre interlocutrice évoque notamment une plateforme d’apprentissage pour télécharger rapidement les cours et une librairie virtuelle ainsi que les services d’un psychologue en ligne. Ce système a été testé lors de l’alerte cyclonique de classe 2 le mardi 17 mars. «Nous avons demandé aux enseignants de poster les devoirs et résumés de cours sur la plateforme. On apporte notre soutien du mieux possible. On demeure ouvert et prêt à toute éventualité liée au Covid-19. On a d’ailleurs pris toutes les mesures sanitaires et de prévention», ajoute Virginie Staub.

Par ailleurs, la direction de la Westcoast International Primary School, dans un communiqué en date du 17 mars, avait demandé aux parents et enfants ayant voyagé de se mettre en quarantaine pour un minimum de 14 jours. «Les enfants vont devoir présenter un certificat médical à leur retour. Idem pour les membres du personnel. On comprend tout à fait que cela peut être un inconvénient mais c’est nécessaire pour l’école d’implémenter des mesures pour la santé et la sureté de tous.» Pour sa part, Phyllis Philogène précise que la plateforme d’apprentissage avait déjà été conçue depuis un an suite aux annulations de classe lors des pluies torrentielles. «Nous l’avons davantage élaboré avec plus d’interactivité. Cela fonctionne par courriel, la plateforme en ligne Moodle, entre autres», déclare la responsable de la Northfields International High School qui accueille 450 élèves au secondaire.

Au Lycée La Bourdonnais, la direction soutient suivre les instructions données par les autorités mauriciennes, en lien avec l’ambassade de France. «Des cours à distance seront mis en place à partir du moment où le Lycée La Bourdonnais est fermé», explique notre interlocutrice. D’ailleurs, il nous revient que des parents réclamaient la mise en place d’une plateforme de homeschooling à l’image de celle de Dukesbridge.

En effet, depuis lundi de la semaine dernière, Dukesbridge fait du homeschooling pour tout enfant présentant le moindre symptôme de grippe, de gastro ou de fièvre dengue qui est invité à rester à la maison. Ou encore des enfants en bonne santé dont les parents opteront pour ne pas les envoyer à l’école pendant les prochaines trois semaines. «Le home-schooling ne remplace pas l’école. Mais aux grands maux, les grands remèdes… Si le gouvernement décide de fermer tous les établissements scolaires à l’avenir, on veut bien poursuivre avec notre système qui marche déjà très bien», affirmait alors Rishi Nursimulu, fondateur de Dukesbridge. D’ajouter que l’institution avait proposé d’aider le ministère de l’Éducation à mettre sur pied un système d’enseignement en ligne si jamais l’on envisageait de fermer tous les établissements scolaires en raison du Covid-19. Ce, en vue de permettre aux enfants de poursuivre leurs études.

L’université du troisième âge avait déjà suspendu ses cours

«En fonction de la situation actuelle et puisque les seniors sont plus vulnérables à la maladie, nous avons décidé de suspendre nos classes», déclarait Armoogum Parsuramen, président de l’université du Troisième âge, avant la fermeture des établissements scolaires. Fondé depuis 2013, l’établissement dispense divers cours en informatique, anglais, français, musique, danse, yoga, entre autres disciplines. 600 participants, âgés de 55 ans à monter, sont concernés par cette mesure en vigueur immédiatement. Les cours ont généralement lieu dans les centres municipaux et régionaux.

Publicité
Publicité

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a mis le pays sous confinement à partir de vendredi 20 mars, 6 heures du matin. Pour finalement annoncer un couvre-feu, à compter de lundi 23 mars, 20 heures, jusqu'au jeudi 2 avril, 20 heures. Comment se protéger ? Comment la situation évolue-t-elle à travers le pays ? Comment réagissent les Mauriciens ?  Voici notre dossier sur lexpress.mu

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés