Boxe - Jeux olympiques 2020: Richarno Colin, «La santé publique passe avant le sport»

Avec le soutien de
Malgré l’incertitude entourant la tenue des JO de Tokyo, en raison de la pandémie du coronavirus, Richarno Colin ne compte rien changer au niveau de sa préparation.

  Malgré l’incertitude entourant la tenue des JO de Tokyo, en raison de la pandémie du coronavirus, Richarno Colin ne compte rien changer au niveau de sa préparation.  

L’unique Mauricien qualifié pour les prochains Jeux olympiques, Richarno Colin, n’est pas insensible à la crise mondiale que provoque en ce moment le Covid-19. «La vitesse à laquelle le virus se propage est inquiétante», dit-il. Le boxeur avoue son «inquiétude» concernant la tenue des Jeux du 24 juillet au 9 août.

«Vue l’ampleur de la pandémie, il y a une possibilité de report. Si c’est le cas, on ne pourra rien faire. La santé publique passe avant le sport», dit-il. Père de famille, le boxeur avoue avoir ressenti une certaine angoisse à son retour du Sénégal. «Quand je suis rentré à Maurice (NdlR : le lundi 2 mars), un premier cas venait d’être détecté au Sénégal», raconte-t-il.

C’est le vendredi 28 février que le ministère sénégalais de la Santé et de l’Action sociale avait annoncé ce premier cas avéré : un Français de 33 ans. Il était arrivé à Dakar le 26 février, après avoir séjourné en France, à Nîmes, et à la station de ski dans la région d'Auvergne-Rhône-Alpes, durant la période du 13 au 25 février.

«Heureusement, je n’ai rien», poursuit Richarno Colin. Mais le pugiliste de 32 ans sait que sa préparation pour les Jeux olympiques sera chamboulée. «C’est une pandémie. Beaucoup de pays ont fermé leurs frontières. De ce fait, ce sera difficile pour moi de bouger», remarque Richarno Colin. Mais le boxeur ne veut pas dévier de son objectif. «Ma motivation reste la même. Que les Jeux se tiennent  à la date fixée ou plus tard, j’irai pour décrocher une médaille. Pour cela, il ne faut pas se relâcher», affirme-t-il.

Si Dame Nature le permet, Richarno Colin devrait reprendre le chemin de l’entraînement aujourd’hui au centre national de boxe à Vacoas.  De retour du Sénégal, il s’est offert un break. «J’en avais besoin physiquement et mentalement. J’ai profité de cette coupure pour passer du temps avec la famille», dit le boxeur des 63 kg.

Il suit actuellement l’épreuve de qualification européenne qui se déroule à huis clos à la Copper Box à Londres. Elle réunit 342 boxeurs et boxeuses venus de 43 pays. Les boxeurs s’y battent pour les 77 places en jeu, 50 chez les hommes et 27 chez les femmes. «Chaque boxeur veut sa place. Pour le tournoi de qualification en Afrique, c’était du très, très haut niveau. La compétition était deux fois plus relevée que les Jeux d’Afrique 2019», explique Richarno Colin.

Le boxeur devra attendre jusqu’au 24 mars pour connaître les huit Européens qui seront qualifiés dans sa catégorie pour les Jeux de Tokyo. Les six boxeurs qui représenteront l’Asie et l’Océanie sont connus. Les places ont été allouées à l’Ouzbek Elnur Abduraimov, le Kazakh Zakir Safiullin, le Mongol Chinzorig Baatarsukh, le Jordanien Obada Alkasbeh, l’Indien Manish Kaushik et le Tadjik Bakhodur Usmonov. Ils sont venus s’ajouter à la liste des trois Africains qualifiés composée du Namibien Jonas Jonas, du Marocain Nadir Andelhaq et de notre compatriote Richarno Colin. Cette étape s’était tenue du 20 au 29 février à Dakar.

Le qualifié mauricien tente de rester optimiste. Le samedi 14, en conférence de presse, le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe, a encore répété : «Nous voulons organiser les Jeux comme prévu, sans problème, en maîtrisant la propagation. Nous travaillons en coordination très étroite avec les parties prenantes concernées, dont le CIO. A ce stade, nous ne prévoyons aucun changement.»

Face à l’éventualité que les JO soient maintenus aux dates prévues, Richarno Colin espère pouvoir bénéficier de tout le soutien voulu. Listé parmi les athlètes de niveau intercontinental par la High Level Sports Unit pour les mois de janvier à mars 2020, le boxeur d’Henrietta espère passer dans la catégorie mondiale. «Je bénéficie pour l’instant d’une allocation mensuelle de Rs 19 500», indique-t-il. Les athlètes du groupe mondial sont, eux, éligibles à des bourses allant de Rs 29 000 à Rs 35 000.

Agé de 32 ans, Richarno Colin se prépare à défendre les couleurs mauriciens aux JO pour la troisième fois. Après 2008 et 2012, il a gagné en maturité. «Durant les huit dernières années qui ont suivi les Jeux de Londres, j’ai eu des hauts et des bas mais les leçons apprises me seront très utiles pour ces troisièmes Jeux. Je tiens à remercier tous ceux qui continuent à croire en moi dont mon sponsor, Phoenix Beverages Ltd,  l’Association mauricienne de boxe, ma famille et co-équipiers», déclare-t-il.

A moins de cinq mois des Jeux olympiques de Tokyo, le scénario est qu’il poursuive sa préparation à Maurice. «On a prévu des entraînements biquotidiens», rapporte-t-il. Aujourd’hui, Thomas Bach, président du Comité international olympique (CIO), fera le point sur la situation avec les fédérations internationales lors d’une conférence téléphonique. L’organisation de nombreux tournois de qualification est encore en suspens et une communication est attendue à ce sujet.

Le tournoi de qualification des Amériques est jusqu’ici maintenu à Buenos Aires du 26 mars au 3 avril. Pour ceux qui n’ont pas passé et qui ne passeront pas leur épreuve continentale, une épreuve mondiale est prévue à Paris en mai. Le Mauricien Merven Clair devrait y participer pour un ticket chez les 69 kg. «La situation n’y est pas favorable en ce moment mais on a du temps et on reste concentré», dit le capitaine de la sélection mauricienne de boxe. En effet, le CIO encourage «tous les athlètes à continuer à se préparer».

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x