Sudhir Hazareesingh: «C’est le mérite qui doit prévaloir»

Avec le soutien de
Le prochain livre de Sudhir Hazareesingh, consacré à Toussaint L'Ouverture, sort le 30 avril.

Le prochain livre de Sudhir Hazareesingh, consacré à Toussaint L'Ouverture, sort le 30 avril.  

Sudhir Hazareesingh, joint au téléphone en Angleterre, exprime sa profonde fierté d’avoir obtenu la plus haute distinction de l’État, le 12 mars. Il a été élevé au rang de Grand Commander of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean. Historien mauricien, il enseigne au département de politique et relations internationales à l’université d’Oxford.

Sudhir Hazareesingh a le goût des grands hommes. Ceux qui ont façonné une nation. Après Napoléon Bonaparte et Charles de Gaulle, l’historien et chercheur Sudhir Hazareesingh s’est penché sur la figure emblématique de Toussaint L’Ouverture.

Joint au téléphone, en Grande-Bretagne, vendredi après-midi, l’universitaire partage sa fierté d’être parmi les décorés du 12 mars, d’autant plus qu’il a reçu la plus haute distinction de l’État (voir hors texte).

C’est l’occasion d’annoncer la sortie de son prochain ouvrage, consacré au chef de la révolte des esclaves à Saint-Domingue, l’actuelle Haïti. L’ouvrage intitulé Black Spartacus, The epic life of Toussaint L’Ouverture doit paraître le 30 avril. Cette biographie est publiée par Penguin Ramdom House. La version en français, La vie légendaire de Toussaint L’Ouverture est à paraître chez Flammarion à la mi-mai.

Toussaint L’Ouverture (1743-1803) est, pour son biographe celui qui «a forcé les Français à abolir l’esclavage ». Au 18e siècle, Saint-Domingue est une colonie française «riche et prospère, qui compte une population d’un demi-million d’esclaves». Alors que la révolution bat son plein en France, Toussaint L’Ouverture, un ancien esclave, mène la révolte dans la colonie.

«Après avoir la-bouré le champ de l’histoire métropolitaine, j’ai voulu en savoir plus sur l’histoire coloniale de la France», explique l’auteur. Ce qui lui permet au passage de se «rapprocher de l’histoire mauricienne, qui se rattache à celle de la France».

L’historien ajoute qu’«en creusant, j’ai vu que les esclaves se révoltaient partout y compris à Maurice». Toussaint L’Ouverture est l’homme qui «prend les devants et affirme son identité et sa culture». Sudhir Hazareesingh fait le rapprochement avec ceux qui, à l’île de France, «dirigent des révoltes locales». Il cite Diamamouve, «esclave marron chef d’une révolte de marrons». Frappé par les nombreus e s révoltes «menées par des femmes», il cite également Madame Françoise, princesse malgache devenue cheffe de marrons.

Sudhir Hazareesingh se souvient qu’ «on parlait moins de cela à Maurice, dans les années 1980 et 1990». Ce qui a évolué, notamment avec la commémoration officielle de l’abolition de l’esclavage, le 1er février, à partir de 2001. D’Oxford, l’historien dit suivre l’actualité locale. Il souhaite que le site qui deviendra le musée de l’esclavage soit un «haut lieu de mémoire».

Le chercheur note qu’il y a aussi du travail à faire pour mieux connaître les lieux liés à l’esclavage et le marronnage. Il cite Trois Cavernes, non loin de Cascavelle, sur la route de Flic-en-Flac, «où des esclaves se sont réfugiés dans des grottes souterraines. On ne peut pas y accéder aujourd’hui».

S’il n’a pas encore décidé quel sera son prochain projet de recherche, Sudhir Hazareesingh sait qu’il tournera autour de l’histoire coloniale de la France et que «l’histoire de la résistance des esclaves à Maurice en fera partie».

Bibliographie spécialiste de Napoléon

Parmi les oeuvres de Sudhir Hazareesingh : «Ce pays qui aime les idées : Histoire d’une passion française» (Flammarion, 2015), «Le mythe gaullien» (2010), «La Saint-Napoléon Quand le 14 juillet se fêtait le 15 août» (2007), «La légende de Napoléon» (2006).

Pandémie à vendredi: deux cas de Covid-19 à Oxford

Au vendredi 13 mars, deux cas de Covid-19 avaient été confirmés à l’université d’Oxford. C’était aussi le dernier jour du semestre, avant les six semaines de vacances de Pâques. Notre compatriote Sudhir Hazareesingh est lecturer in politics et Tutorial fellow in politics, au Balliol College, à l’université d’Oxford. C’est aussi à Oxford qu’a étudié cet ancien lauréat du collège Royal de Curepipe.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x