Covid-19: le spectre du chômage technique plane sur le secteur touristique

Avec le soutien de
Le tourisme est le premier secteur impacté par le Covid-19.

  Le tourisme est le premier secteur impacté par le Covid-19.  

Le secteur du tourisme est le premier à être touché de plein fouet par la crise sanitaire du Covid-19. Il s’achemine vers un ralentissement, malgré les annonces du ministre des Finances pour aider les entreprises. Jocelyn Kwok, Chief Executive Officer de l’Association des restaurateurs et des hôteliers de l’île Maurice (AHRIM), était en attente d’un plan d’aide. Toutefois, il souligne que le secteur se dirige inévitablement vers le chômage technique avec les annulations des réservations dans les hôtels.

Selon Jocelyn Kwok, la forme de ce chômage technique va permettre d’entamer des discussions. Une formule de congé au lieu du paiement des heures supplémentaires sera une des propositions, car pas de recettes équivaut à baisse des profits.

La priorité, c’est de préserver des emplois, fait ressortir Jean-Michel Pitot, président de l’AHRIM. Selon lui, il faut suivre la situation de près, car le taux de remplissage des hôtels sera différent dans chaque établissement. Il précise qu’il y aura des discussions avec le ministère du Tourisme pour les décisions prises dans les prochaines semaines.

Les chiffres des arrivées touristiques de février démontrent que la situation est critique. Le nombre de visiteurs a chuté de 137 419 en janvier à 111 560 en février, soit de 18 %. La baisse entre février 2019 et février 2020 est, elle, de 3,5 %, soit de 115 613 à 111 560.

La plus grosse baisse, à savoir 96,8 %, concerne les touristes venant de la Chine. Ce pays est impacté par le Covid-19 et en outre des vols ne sont plus opérés sur l’empire du Milieu. En février 2019, le nombre de touristes en provenance de Chine était de 5 938 et en février 2020, il était tout juste à 194 visiteurs. Par contre, les marchés français, allemand et suisse se portent bien pour le moment.

Publicité
Publicité

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a mis le pays sous confinement à partir de vendredi 20 mars, 6 heures du matin. Pour finalement annoncer un couvre-feu, à compter de lundi 23 mars, 20 heures, jusqu'au jeudi 2 avril, 20 heures. Comment se protéger ? Comment la situation évolue-t-elle à travers le pays ? Comment réagissent les Mauriciens ?  Voici notre dossier sur lexpress.mu

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés