Le prince William et Kate en visite en Irlande

Avec le soutien de

Le prince William et son épouse Kate entameront mardi après-midi une visite de trois jours en République d'Irlande, sur le thème de la réconciliation, trois semaines après la percée électorale du Sinn Fein, favorable à la réunification avec la province britannique d'Irlande du nord. 

Lors de cette visite, ils doivent rencontrer le président Micheal D. Higgins et le Premier ministre sortant Leo Varadkar qui, après sa défaite aux élections du 8 février, assure l'intérim en attendant la formation d'un nouveau gouvernement.Le duc et la duchesse de Cambridge déposeront une gerbe au Jardin du souvenir qui rend hommage aux morts de la lutte pour l'indépendance.

La totalité de l'île était sous domination britannique jusqu'à la sanglante guerre d'indépendance qui a pris fin en 1921 avec la partition de l'île dont le nord reste une province du Royaume-Uni.Les visites de membres de la famille royale étaient autrefois impossibles en raison de la menace de groupes comme l'IRA (Armée républicaine irlandaise), formation paramilitaire farouchement opposée à la présence britannique sur l'île.

L'arrière grand-oncle du prince William, Louis Mountbatten, denier vice-roi des Indes, a été tué en 1979 par une bombe placée sous son bateau par l'IRA. Il était le mentor du prince Charles, le père de William.

Promettant de militer pour l'unification par des moyens pacifiques, l'IRA a fait taire les armes depuis 1997, après trois décennies de "Troubles" qui ont fait 3.500 morts.

Grâce à ce retour de la paix, la reine Elizabeth II a pu mener une visite d'Etat en 2011, devenant ainsi la première souveraine britannique à fouler le sol de ce qui est aujourd'hui la République d'Irlande depuis l'avènement de son grand-père le roi George V un siècle plus tôt.

La visite de William, deuxième dans l'ordre de succession au trône, et de son épouse Kate, intervient à un moment inédit de la vie politique irlandaise.

Dans un pays jusqu'alors dominé par deux grands partis centristes, le parti républicain Sinn Fein, autrefois considéré comme la vitrine politique de l'IRA, a réalisé une percée historique lors des législatives, devenant le deuxième parti du pays. Il promet un référendum sur l'unification de l'île dans les cinq ans.

Mais faute de majorité et d'accord de coalition, le pays se trouve sans nouveau gouvernement.

Le moment est aussi particulier pour la couronne, que la mise en retrait du prince Harry, frère cadet de William, a plongée dans la tempête.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés