Scomat importe une autre tractopelle en attendant...

Avec le soutien de
La drogue retrouvée dans la tractopelle vaut Rs 1,4 milliard.

La drogue retrouvée dans la tractopelle vaut Rs 1,4 milliard.

L’enquête sur les 95 kg de cocaïne saisis en juillet dernier ne devrait pas être bouclée sous peu. La police avance que cette saisie est complexe.

Plus de sept mois se sont écoulés depuis la saisie de 95 kg de cocaïne dans la tractopelle qui a voyagé avec Mauricio, le premier tram. Depuis, beaucoup de questions restent sans réponses. Où en est l’enquête policière? À qui était destinée la drogue valant Rs 1,4 milliard ? La fameuse tractopelle a-t-elle était rendue au concessionnaire?

Sollicité pour une déclaration, le DCP Choolun Bhoojoo a expliqué à l’express que «l’enquête est délicate et elle prendra le temps qu’elle requiert pour faire avancer les choses. On ne veut rien brusquer». Et d’ajouter que la tractopelle est «soigneusement» gardée aux Casernes centrales.

Nous avons aussi sollicité un représentant du département de communication d’Ireland Blyth, dont  Scomat est la filiale, qui explique que : «La machine est toujours à la disposition des autorités pour l’enquête policière. Il n’y a rien de nouveau.»

En ce qui concerne l’acheteur, Baie du Cap Estates, qui avait passé la commande pour s’acquérir de cette machine, le représentant nous explique qu’il leur a fallu importer une autre machine pour le client. «Le pays étant en chantier, il y a beaucoup de demandes.Cette machine coûte plusieurs millions de roupies. En fait, le vrai nom de cette machine ce n’est pas une tractopelle mais un Wheel Loader qu’on appelle aussi un chargeur sur roues. Elle est assez classique car on en envoie beaucoup sur les chantiers de construction. Elle est aussi destinée à rouler sur la route.»

C’est le 9 juillet dernier, que les 95 kg de cocaïne ont été découvert après la vérification d’usage au garage de Scomat à Pailles par des mécaniciens. La tractopelle, importée de l’étranger, se trouvait à bord du Hoegh Antwerp, soit le même bateau ayant transporté le Mauricio, premier tram du Metro Express. Rien n’avait été décelé avant son arrivée au garage du concessionnaire.

La drogue était empaquetée dans trois sacs de sport qui étaient, eux, dissimulés dans le compartiment abritant le moteur de la machine. Les mécaniciens avaient alors informé la direction qui à son tour avait alerté la police.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x