Penthen Seenivassen: « Liverpool ine atane 30 ans, mais so la main propre »

Avec le soutien de

Ca y est, l’odeur du titre les a appâtés. Les supporters commencent à sortir du bois un par un, comme vous pouvez le constater dans les colonnes de Lékip. Cette semaine, on souhaite la bienvenue à Penthen Senivassen, qui fêtera ses 50 ans mardi prochain. Allez, on fait un petit saut en 1990, date du dernier sacre des Reds !

La bande à Kenny Dalglish finit championne avec 9 points d’avance sur Aston Villa. Penthen s’en souvient comme si c’était hier. « Oui, mo rappel très bien dernier fois mo lekip ti leve coupe. Mo ti adolsecent. Ene bel sensation. Larmes vine dans lizié quand repense l’histoire ca grand club la. »

Pour lui, la passion LFC débute à 10 ans. Les noms qui résonnent dans sa petite tête sont Souness, Clemence, Thompson, Neal. Ses yeux brillent à l’évocation de ces souvenirs. « Ensuite nous rentre dans ene simé cote nous coumence gagne tous titres. Ca bane vedette la fine inspire bane nouvo qui pe vini… » Enter les Rush, Whelan, Mc Mahon et Grobelaar. 

«Quelle équipe ! » s’enthousiasme-t-il. Et le voilà qui déballe tous ses souvenirs sous nos yeux. Sur un poster de 5 Plus de 1990, il nous montre un poster de la fameuse équipe des Reds championne cette année-là. Il a même une version en laminé, qui trône dans son salon, qu’il caresse du regard.

C’est qu’il adore conserver des archives footballistiques notre ami. Cet employé de Mauvilac nous confie qu’il n’hésite pas à ressortir les photos de l’époque ou sa compagnie sponsorisait le Sunrise SC en 1991-92 quand ils en ont besoin au boulot. « Le temps passé, souvenir resté » nous sort cette véritable archive vivante.

Cet habitant de Beau Bassin, membre du groupe Official Liverpool Supporters Club (OLSC), nous avoue dans la foulée son pire souvenir de supporter. La perte du titre de champion dans les ultimes minutes de la dernière journée, face à Arsenal sur un but assassin de Michael Thomas, en 1989…

«Cette année-là, on remporte la FA Cup contre Everton, 3-2, mi on perd à la 91e minute sur un killer goal de Thomas. Mo rappel bien ca goal la… Li rentre dans carré, li feinté, li feinté, Grobelaar sorti, li tape ca 2e bar. Goal… Tous joueurs Liverpool attérés, notamment John Barnes» raconte notre interlocuteur.

«Faudré leker solide ça pou perdi ene la ligue dans dernier seconde ene si longue saison. Mone affecté par ca pendant plusieurs jours. Avec Liverpool, souvent nous passe par tous l’émotions. 2005, pli grand finale, nous remonte trois goals contre AC Milan avec tous so bane vedette internationales. Liverpool pas ti favori avec so bane Igor Biscan ek Jimmy Traoré. Guet ca semaine la, letan West Ham pe améné 2-1 mo figire sanzé. Mo dire « pou perdi premier match la apres tout ce qui noune faire ca saison la ?» Mais après nous gagné 3-2 dans ene joie indescriptible. Liverpool so la force c’est so public. So 12e homme »

Pour lui, Liverpool sera champion évidemment mais peut aussi terminer invaincu toute la saison. «Nous reste 11 matchs pou casse record Arsenal. Li ti faire 12 draws en 2004, nous nous fine faire ene seul ziska present. Klopp pou faire tout pou nous reste invincible comme ca so lekip pou reste ene reference tout le temps dans l’histoire. Tous dimoune pou cose zote. Record Arsenal pou vine le passé et c’est Liverpool qui pou marque l’histoire ».

Fan de Kenny Dalglish et Ian Rush quand il était ado, il a ‘flashé’ sur Steven Gerrard par la suite comme beaucoup de ses semblables. Mais actuellement, il ne jure que par Andrew Robertson. «Parce que c’est un défenseur qui crée des occasions» glisse-t-il. Il en pince aussi pour le phénomène de 21 ans Alexander Trent Arnold. «Ziska dernier ler nous deux arriere laetral fonce divan pou mete goal, couma contre West Ham. Acoz ca meme lekip la touzour performant. Zamai zot zete zarme.»

Sauf contre l’Atletico Madrid, en 8e de finale aller de la C1 lui rappelle-t-on. «Mais au retour ce sera à Anfield, qui est une forteresse» enchaine Penthen Seenivassen. «N’oubliez pas que Barcelone a perdu là-bas avec ses Suarez, Coutinho et Messi alors qu’on n’avait ni Salah ni Firmino. Ca paraissait impossible à remonter, mais on l’a fait ! Peut-être qu’on va revivre un grand moment comme ça au retour contre l’Atletico. Je pronostique un 3-1 pour nous grâce à notre 12e homme ».

Mais 30 ans de sommeil en championnat, c’est long quand même n’est-ce pas monsieur Penthen ? Sonné par cette question, le die hard de 50 ans ne se laisse pas démonter pour autant et riposte d’un uppercut. «30 ans noune atane ene titre champion, oui… Mais nous la main propre nous ! Perna problem financier sipa pou bisin retourne trophées, coupes tousala (rires). Quand Liverpool pou leve coupe champion la dans quelques jours, zot tou pou bisin d’accord qui ca meme meilleur lekip du monde.»

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x