Vol à Arsenal: Krishna Seetul libéré sous caution

Avec le soutien de

C’est en fauteuil roulant que Krishna Seetul, accusé d’avoir agressé une sexagénaire à Arsenal le samedi 1er février, a comparu en cour de Pamplemousses ce vendredi 14 février. Comme la police n’a pas objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a pu regagner son domicile après avoir fourni une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000. De plus, Krishna Seetul devra se rendre au poste de police de Triolet chaque mardi. Une charge provisoire de «larceny by two» a été retenue contre lui.

 
 

Par ailleurs, dans sa déposition à la police, le suspect a nié les faits et s’est même dit choqué par ce que son ami a fait. «Mo ti avek enn kamarad. Enn sel kout, linn rass sak enn madam. Je n’ai rien à voir avec le vol», a-t-il soutenu.

Pour rappel, Krishna Seetul allègue aussi avoir été victime de brutalité policière et réclame Rs 90 millions à l’Etat. Il a retenu les services de Mes Sanjeev Teeluckdharry et Priyanka Gungah.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x