Grande-Bretagne : Démission choc de Sajid Javiddu gouvernement de Boris Johnson

Avec le soutien de
Andrea Leadsom, Business Secretary, Theresa Villiers, Environment Secretary, et l’Attorney General Geoffrey Cox ont aussi pris la porte.

Andrea Leadsom, Business Secretary, Theresa Villiers, Environment Secretary, et l’Attorney General Geoffrey Cox ont aussi pris la porte.

La démission choc, hier, du ministre des Finances, Sajid Javid, porte un coup au gouvernement du Premier ministre Boris Johnson, quelques semaines après le Brexit et un mois avant le budget annuel.

L’Un des poids lourds du gouvernement, le ministre des Finances a démissionné lors du premier remaniement depuis le Brexit, a annoncé son porte-parole. Il est remplacé  par  le  secrétaire  en chef du Trésor, Rishi Sunak, a annoncé Downing street.

Cette démission, une surprise de taille dans un remaniement qui s’annonçait cosmétique, intervient à un  mois de la présentation du budget, le premier depuis que le Royaume-Uni a quitté  l’Union européenne le 31 janvier.

Rishi Sunak.

Selon une source proche de M. Javid, le chef du gouvernement Boris Johnson a exigé que son ministre des Finances congédie tous ses conseillers spéciaux pour les remplacer par ceux de Downing Street. M.  Javid  a  estimé  qu’«aucun ministre, qui se respecte, n’accepterait  de  telles  conditions» et a choisi de présenter sa démission, a souligné cette source. Âgé de 50 ans, Sajid Javid est un ancien banquier passé à la politique. Fils d’un chauffeur de bus pakistanais, il a occupé le poste de ministre de l’Intérieur  avant  d’être  nommé chancelier  de  l’Échiquier en juillet, quand Boris Johnson a pris la tête du gouvernement.

Après sa victoire aux législatives du 12 décembre, le chef du   gouvernement  conservateur avait préféré attendre que  le  Royaume-Uni quitte l’Union européenne avant de procéder à un remaniement.

Le  ministre  des Affaires étrangères Dominic Raab a, quant à lui, été  reconduit à son poste. En revanche, le secrétaire d’État chargé de l’Irlande du Nord, Julian Smith, a été remercié. Il avait pourtant réussi  à  remettre en ordre de  marche les institutions politiques nord irlandaises après trois ans de blocage entre les deux principaux partis, les unionistes du DUP et les républicains du Sinn Fein, qui s’y partagent le  pouvoir. Il  a  souligné  sur Twitter que cela avait été un grand «privilège» d’occuper ce poste et il a exprimé sa gratitude au Premier ministre.

Le Premier ministre irlandais sortant, Leo Varadkar, a, de son côté souligné que Julian Smith avait, en huit mois à son poste, contribué à restaurer les institutions  politiques  en  Irlande du Nord, à conclure un accord de Brexit empêchant le retour d’une frontière physique sur l’île et à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. «Vous êtes l’un des meilleurs hommes politiques britanniques de votre époque. Merci», a-t-il tweeté.

Johnson effectuait hier un remaniement ministériel, son premier depuis qu’il a remporté une confortable majorité parlementaire aux élections générales de décembre.

Javid, un ancien banquier de la ville de Londres, né dans une famille musulmane de la classe ouvrière, était considéré comme sûr dans son travail, malgré  les  rapports  de  tensions entre lui et le conseiller principal de Johnson, Dominic Cummings.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x