Plastique à usage unique: les hôtels investissent dans des alternatives

Avec le soutien de
La fabrication d’eau embouteillée se fait à «Heritage Awali» afin de réduire la consommation de plastique.

  La fabrication d’eau embouteillée se fait à «Heritage Awali» afin de réduire la consommation de plastique.  

Outre les émissions de carbone, la pollution par le plastique est devenue un souci majeur pour protéger l’environnement. Dans le discours-programme, le gouvernement a annoncé que le plastique sera banni dans un délai le plus court. Quelles actions compte-t-il entreprendre ? Le temps nous le dira. En attendant, le secteur privé, plus particulièrement les hôtels, a décidé de mettre en place des initiatives pour réduire graduellement l’usage du plastique. En investissant dans des projets écologiques profitables à long terme.

Le groupe Beachcomber Resorts & Hotels a ainsi annoncé qu’il projette d’éliminer le plastique à usage unique dans ses hôtels, d’ici juillet 2021, se fixant comme objectif le zéro plastique. Depuis 2017, il a initié des actions comme l’interdiction des pailles et l’élimination progressive des bouteilles d’eau en plastique. Ses établissements utilisent des pailles en papier biodégradable et des bouteilles en verre.

Les stirrers en plastique ont également été supprimés. Ces actions ont permis de réduire l’utilisation de 40 tonnes de bouteilles en plastique par an, d’éliminer 350 000 pailles en plastique et 525 500 stirrers en plastique. Quant au Paradis Beachcomber et au Dinarobin Beachcomber, leur consommation de bouteilles en plastique a baissé de 192 810 depuis 2017.

Gilbert Espitalier-Noël, CEO de Beachcomber Resorts & Hotels, soutient qu’en 2019, le groupe a pris 52 engagements pour contribuer à la protection de l’environnement, dont des actions environnementales et sociales. «C’est un pari ambitieux sur lequel nous travaillerons évidemment en interne avec nos artisans. Mais nous aurons aussi et surtout besoin de la collaboration et de l’implication de nos fournisseurs, afin que cet objectif puisse être atteint.»

Le groupe a commencé par identifier tous les objets en plastique à usage unique utilisés dans ses hôtels et établir une liste de produits alternatifs, fabriqués à partir de matières qui soient respectueuses de l’environnement. Un plan d’action a été conçu avec des échéanciers précis pour concrétiser progressivement cette initiative écologique de zéro plastique. Les articles en plastique à usage unique seront donc remplacés par des produits biodégradables ou recyclables.

D’autres groupes ont tenu à faire de gros investissements. Tel Heritage Awali qui s’est concentré sur la fabrication d’eau embouteillée afin de réduire la consommation de bouteilles en plastique. L’an dernier, le groupe a investi dans l’embouteillage d’eau pour le Domaine, dont Heritage Awali Golf & Spa, Heritage C Beach Club et Heritage Le Telfair Golf & Wellness Resort. Cette initiative a permis de réaliser des économies d’échelle en réduisant la consommation annuelle de bouteilles en plastique de 140 000 et les déchets de bouteilles en plastique d’environ 3,8 tonnes par an.

Le groupe Lux, qui s’engage à réduire l’utilisation du plastique à usage unique dans ses hôtels, produit sa propre eau embouteillée dans une unité située à LUX* Le Morne. Dans peu de temps, il envisage d’éliminer à 100 % le plastique à usage unique. Le Hennessy Park Hotel propose, pour sa part, des pailles comestibles ou encore en bambou à ses clients depuis le 5 juin 2018.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés