Pointe-Jérôme: levée de boucliers contre le centre de quarantaine

Avec le soutien de
Le centre accueille les adeptes de la voile.

Le centre accueille les adeptes de la voile.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé émis ce jeudi 13 février, 63 personnes sont actuellement en quarantaine. 34 d’entre elles sont hospitalisés à Souillac et les 29 autres sont au centre d’Anse-La-Raie. Face au nombre croissant de voyageurs qui rentrent à Maurice et doivent être mis en quarantaine, le ministère songe à ouvrir un troisième centre à Pointe-Jérôme. L’idée a déjà été évoquée dans le passé, mais les habitants ne sont pas tous d’accord…

Pointe-Jérôme est situé entre Mahébourg et Pointe-d’Esny, deux endroits particulièrement réputés pour la vue imprenable qu’ils proposent sur la mer et sur l’imposante Montagne du Lion. Une visite démontre d’emblée qu’il n’a rien à envier à ses deux voisins, bien au contraire. Pour y aller, c’est simple. Soit l’on emprunte la route menant vers Blue-Bay et on bifurque à gauche à la finition soit l’on s’engage sur la route côtière dès Mahébourg. Il suffit toutefois de ne pas rater le petit panneau en bordure de la route.

Le Centre de jeunesse de Pointe-Jérôme, troisième centre de quarantaine identifié.

Le village de Pointe-Jérôme repose sur sa tranquillité mais c’est aussi un plaisir de se promener et de profiter de la vue verdoyante d’un côté et, de l’autre, de la couleur turquoise du lagon. Les habitants peuvent être fiers d’avoir su lui garder toute son authenticité même si le village a une identité assez développée. La plupart des facilités sont disponibles à portée de main. Il suffit de le demander à un habitant qui sera plus que ravi d’aider.

Les amateurs de pêche, dont la plupart sont issus de l’endroit, ne manquent pas à l’appel au cours de la journée et profitent du beau temps pour s’adonner à leur passe-temps favori. Le port d’embarquement qui s’y trouve représente l’endroit idéal pour prendre le bateau à destination de l’île aux Aigrettes. Ce ne sont pas les bateaux de loisir qui manquent.

Évidemment, le Centre de jeunesse qui s’y trouve fait la fierté de Pointe-Jérôme. Malheureusement, c’est ce même centre qui se retrouve désormais au coeur d’une polémique parmi les habitants de la région.

La raison ? C’est le troisième centre de quarantaine identifié par le ministère de la Santé en vue d’accueillir des passagers ayant passé par la Chine ou ceux suspectés d’avoir été infectés par le coronavirus.

Un amateur de la pêche s’adonnant à son passe-temps favori devant le centre.

Le centre pieds dans l’eau est composé de 13 dortoirs et il est ouvert tous les jours aux jeunes de 14 et 35 ans. Un club de voile y a également élu domicile. De nombreuses activités récréatives ou sportives y sont organisées, explique le gérant rencontré sur place. Il souhaite que le centre préserve son identité. À ce stade, malgré l’annonce du ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, les activités n’ont pas été perturbées et c’est «business as usual» pour les neuf employés du centre.

Quelques mètres à peine plus loin, nous rencontrons Arnaud, un mécanicien connu de la région. Il avance que «c’est le calme avant une éventuelle tempête» si le gouvernement décide de convertir le centre de jeunesse en centre de quarantaine. «Zot pé fer enn gran erer. Mwa mo dir ou fran. Si ou anvi, ou pran mo lakaz ou met dimoun malad ladan, mé ou rod enn lot plas pou mwa», martèle-t- il, visiblement remonté contre cette proposition.

Un de ses clients, un chauffeur de taxi basé à l’hôtel Preskil Beach Resort, juste à côté, abonde dans le même sens. «Nont-ils pas réfléchi avant ? Savent-ils quil y a des centaines de touristes dans lhôtel qui se trouve à côté du centre ? Tous les jours, des clients inquiets me posent des questions à ce sujet.»

Arnaud soutient que Pointe-Jérôme est un quartier où il fait bon vivre mais il prévient que les habitants n’hésiteront pas à descendre dans la rue en guise de protestation. Mais en attendant, ils disent être «de tout coeur avec les personnes contaminées par le Covid-19 ainsi que leurs proches».

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x