Bye bye ronds-points !

Avec le soutien de
Une option pour remplacer les ronds-points : les autoponts ou les bretelles.Une option pour remplacer les ronds-points : les autoponts ou les bretelles.

Une option pour remplacer les ronds-points : les autoponts ou les bretelles.    

«Maurice est un des rares pays au monde où il y a autant de ronds-points sur l’autoroute», déclarent certains automobilistes. À quel point cette observation est-elle vraie ? Il est difficile de le dire. En tout cas, ces infrastructures sont souvent sources d’embrouille. La Road Development Authority (RDA) démarre une étude pour identifier les ronds-points qui provoquent des embouteillages et elle devrait également proposer une infrastructure pour les remplacer.

La RDA se trouve devant deux choix. Elle pourra aménager des autoponts, comme cela a été le cas au Caudan, ou encore construire des bretelles. Il faudra aussi prendre en considération les terrains disponibles autour de ces ronds-points pour prendre une décision. Toutefois, les travaux se feront selon les priorités et le budget. «Il ne faut pas s’attendre à ce que nous entreprenions des travaux sur toute l’autoroute en même temps. Il faut aussi trouver les moyens de financement. D’ailleurs, nous identifions les endroits qui nécessitent des travaux en urgence», déclare ainsi un cadre de la RDA.

Il existe une vingtaine de ronds-points sur l’autoroute qui va de l’aéroport jusqu’à l’entrée de Grand-Baie, sans compter ceux qui se trouvent sur l’axe Terre-Rouge–Verdun. Les ronds-points dans la région de Port-Louis sont des goulots d’étranglement. Leur remplacement a été annoncé dans le discours-programme. Les travaux sont actuellement en cours pour remplacer ceux de Phoenix. D’ailleurs, dès le début de la semaine prochaine, le consortium Transinvest/GCC/ Bouygues TP y installera les nouvelles infrastructures en béton d’un fly-over.

Le pont bruniquel une priorité

La construction d’une nouvelle infrastructure pour remplacer le Pont Bruniquel à Baie-du-Tombeau est devenue une priorité pour le ministre des Infrastructures nationales. Selon la RDA, les travaux devraient débuter cette année. Le ministère du Logement et des terres a déjà fait l’acquisition de terrains dans cette région. Le nouveau pont, qui devrait coûter autour de Rs 60 millions, se fera en parallèle avec celui qui existe déjà. Le design a été fait pour éliminer aussi des virages jugés dangereux. De plus, l’ancien pont sera probablement réservé aux piétons. La RDA estime qu’avec la population grandissante dans la région, le flot de véhicules quittant ou entrant dans la localité a augmenté. De plus, les poids lourds se rendant dans la zone industrielle de Baie-Tombeau et Riche-Terre gênent la circulation en raison de l’étroitesse du pont.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x