Klima Neutral 2050: la MCB s’engage à contribuer à faire de Maurice le laboratoire de l’économie climatique

Avec le soutien de
De gauche à droite : Raoul Gufflet, Deputy Chief Executive de MCB Ltd, Alain Law Min, Chief Executive de MCB Ltd et Pierre Guy Noël, Chief Executive, MCB Group, lors de la présentation à la presse du rapport « Klima Neutral 2050 ».

De gauche à droite : Raoul Gufflet, Deputy Chief Executive de MCB Ltd, Alain Law Min, Chief Executive de MCB Ltd et Pierre Guy Noël, Chief Executive, MCB Group, lors de la présentation à la presse du rapport « Klima Neutral 2050 ».G  

Maurice œuvre à la fois à la prospérité de son territoire et de sa région en soutenant l’initiative entrepreneuriale et l’innovation. Mais depuis une dizaine d’années, les enjeux écologiques et planétaires soulèvent des interrogations sur les limites des modèles existants de prospérité. Dans ce contexte, Success Beyond Numbers, la stratégie de développement durable du Groupe MCB lancée fin 2018, vise à mobiliser les forces vives de notre île pour créer une nouvelle prospérité à Maurice.

Face au défi immense que représente la crise climatique, plus spécifiquement, le Groupe MCB veut parier sur la force de l’innovation et des initiatives collectives pour faire avancer Maurice vers la neutralité climatique, dans la lignée des accords de Paris. C’est le sens que veut prendre la conférence Klima, organisée par le Groupe, aujourd'hui mercredi 5 février, au Caudan Arts Centre.

Le CEO du Groupe MCB, Pierre Guy Noël, résume ainsi la motivation du Groupe derrière cet évènement et la publication qui l’accompagne : «La MCB s’est engagée, depuis 2018, dans un programme ambitieux de développement durable construit autour de trois piliers stratégiques : le soutien à l’économie locale, la préservation et la valorisation du patrimoine culturel et environnemental, et l’investissement dans le bien-être individuel et collectif. Après la publication en 2019 du rapport Lokal is Beautiful, redéfinissant les contours et opportunités de l’économie locale, nous avons cette année voulu mettre l’accent sur la crise climatique, avec Klima Neutral 2050. Ce rapport propose un éclairage nouveau sur la neutralité́ carbone de notre île ainsi que de premières pistes d’action et de mobilisation pour y parvenir, avec l'ensemble des acteurs économiques, sociaux et politiques de notre pays. Il constitue une première contribution de la MCB à la prise de conscience collective nécessaire pour faire de Maurice un territoire plus résilient et, mieux encore, le laboratoire mondial de la nouvelle économie climatique.»

Comprendre. Informer. Agir

Le défi climatique prend une dimension particulière sur notre île, puisque les dernières études placent Maurice au 13e rang des pays les plus vulnérables aux effets négatifs du changement climatique. Ce qui veut dire que notre économie devra, très rapidement, apprendre à s’adapter au changement climatique, pour augmenter sa résilience aux phénomènes extrêmes.

Cependant, les contraintes climatiques constituent aussi une formidable opportunité́ pour repenser les modèles économiques et de développement de notre île. C’est pour explorer ces questions que nous avons commandité auprès du cabinet Utopies, spécialiste du développement durable, une étude sur la problématique climat et l’empreinte carbone de notre île. Le Groupe MCB présentera, lors de la conférence Klima, les principaux enseignements de ce rapport Klima Neutral 2050. Il met notamment en lumière l’impact et le rôle des différents secteurs de l’économie sur notre empreinte carbone, ainsi que les leviers concrets dont les entreprises disposent pour réduire leurs émissions de CO2.

Les constats de l’étude

Pour garder le changement climatique dans des limites maitrisables, il faut qu’à l’horizon 2050 que les émissions de CO2 liées aux activités humaines soient réduites à un niveau inférieur à ce qui peut être absorbé par des «puits de carbone» naturels (océans, forets, sols...) ou par des procédés technologiques. C’est ce que l’on appelle la «neutralité́ carbone».

Nous devons contribuer à cet effort planétaire. Pour Maurice, cela signifie qu’il nous faut diviser nos émissions territoriales actuelles par 2,8. Il y a urgence, car du fait de la croissance économique, si rien n’est fait d’ici 2050, cet effort de réduction devra très probablement être relevé́ à un facteur de 5,6.

Les actions préconisées

Concrètement, les entreprises et les pouvoirs publics de Maurice doivent relever trois grands défis afin d’atteindre la neutralité́ carbone :

Défi 1 : Réduire l’intensité́ énergétique de l’économie.

Le travail sur l’intensité́ énergétique de l’économie va permettre une moindre consommation d’énergie primaire pour une production économique équivalente. Si l’on souhaite diviser par deux l’intensité́ énergétique à l’horizon 2050 à Maurice, il faudra miser sur la sobriété́ énergétique, mais également réduire les distances du transport international et développer l’économie circulaire.

Défi 2 : Décarboner l’énergie.

Nous allons devoir réduire drastiquement - d’environ 80 % - la part du charbon et du pétrole dans le mix énergétique. Le potentiel en énergies renouvelables de l’île est à la hauteur de ce défi : solaire photovoltaïque et thermique, biomasse, mais également éolien (terrestre et offshore) et énergies marines, offrent des perspectives considérables. Cette révolution passera par la mise en place d’infrastructures de toutes tailles, participant à la décentralisation du système énergétique.

Défi 3 : Développer massivement les puits de carbone.

Il existe différents procédés pour absorber et stocker les émissions de CO2 résiduelles : les puits de carbone « naturels » sont les plus connus (par exemple les mangroves sous nos latitudes), mais la recherche avance également pour déployer à grande échelle des technologies industrielles d’absorption du CO2.

L’histoire de l’île Maurice est jalonnée de transformations positives liées à la diversification de notre activité́ économique : le challenge consiste désormais à mettre cette dynamique au service du climat et d’une croissance respectueuse des limites de la planète. En mobilisant l’ensemble des acteurs économiques de l’île, nous pourrons inventer les offres et les services qui permettront de faire de Maurice le laboratoire mondial de la nouvelle économie climatique.

Climat : la MCB s’engage

Au-delà̀ de cette contribution aux réflexions des acteurs nationaux, la conférence Klima est aussi l’occasion pour la MCB d’annoncer sa nouvelle et ambitieuse stratégie Climat, autour de deux grands axes :

 1) Contribuer à faire de Maurice le laboratoire de la nouvelle économie climatique.

2) Être un acteur financier responsable et fédérateur.

1) Parce que la modification en profondeur des modes de production et de consommation sur l’île nécessite de mobiliser des fonds importants, nous serons présents aux côtés de nos clients pour les aider à concrétiser leurs propres projets de transition et favoriser l’innovation. Nous lancerons dès 2020 :

  • Un programme de crédits verts, à hauteur de Rs 1 milliard par an sur 3 ans à destination de nos clients Corporate, qui financera les projets de transformation bas carbone pour les secteurs de la nouvelle économie climatique.
  • La prise en compte de la performance extra-financière (et notamment environnementale) de nos clients Corporate pour la définition des conditions d’attribution des crédits, afin d’inciter les acteurs de l’économie mauricienne à améliorer leur performance de développement durable.
  • Des offres de financement avantageuses adressées aux particuliers pour l’achat de services ou d’équipements bas carbone (véhicules électriques et équipements associes, panneaux photovoltaïques...).
  • Une plateforme de compensation, Klima Neutral, permettant dès demain à nos clients Corporate d’estimer et de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre par le financement de projets de transition énergétique et de puits de carbone dans la région et à l’international.
Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x