Dernier vol de Hong Kong: 22 Mauriciens seront placés en quarantaine

Avec le soutien de
L’hôpital de Souillac dispose d’une capacité de 36 lits et 20 lits supplémentaires devraient être aménagés.

L’hôpital de Souillac dispose d’une capacité de 36 lits et 20 lits supplémentaires devraient être aménagés.

Peu avant 7 h 30 ce matin, mardi 4 février,  le dernier vol en provenance de Hong Kong a atterri à Maurice. Conformément aux mesures renforcées annoncées par le Premier ministre dimanche, tous les passagers devraient être placés en quarantaine à l’hôpital de Souillac. Selon les recoupements d’informations, les passagers à bord de ce vol étaient toujours à l’aéroport à des fins de dépistage pour détecter tout symptôme du Coronavirus. 22 Mauriciens seront placés en quarantaine, a indiqué le Dr. Vasantrao Gujadhur, directeur des services de santé. 

Il nous revient que 65 passagers étaient à bord, ainsi que 12 membres d’équipage. Ces derniers ont toutefois été «cleared» en termes de contrôle, indique-t-on dans ce milieu. À l’áeroport, provision doit également être faite pour le transport des bagages des passagers vers l’hôpital de Souillac.

Reste la question de saturation de l’établissement hospitalier. En réponse à la Private Notice Question au Parlement hier, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, avait indiqué que l’hôpital de Souillac pouvait accueillir jusqu’à 16 personnes à l’Intensive Care Unit, en comptant ceux destinés à l’isolement. Des dispositions avaient été prises pour étendre cette capacité à 36 lits. Avec le coronavirus, le ministère de la Santé compte aménager 20 lits supplémentaires, avait ajouté le ministre.

Il était également question d’étendre la zone de quarantaine en utilisant d’autres salles. L’hôpital lui-même peut accueillir environ 100 personnes. 

Le nombre de personnes se trouvant dans l’établissement hospitalier serait de plus d’une dizaine. Nous n’avons jusqu’ici pas eu de communication officielle et définitive quant à ces chiffres.

Publicité
Publicité

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a mis le pays sous confinement à partir de vendredi 20 mars, 6 heures du matin. Pour finalement annoncer un couvre-feu, à compter de lundi 23 mars, 20 heures. Comment se protéger ? Comment la situation évolue-t-elle à travers le pays ? Comment réagissent les Mauriciens ?  Voici notre dossier sur lexpress.mu

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x