PS5: ce que l’on sait de la dernière de Sony

Avec le soutien de
Credit : LetsGoDigital

Credit : LetsGoDigital

Sony a confirmé que la console serait lancée pendant«la saison des vacances de 2020»– comprenez les vacances de fin d’année, entre les mois d’octobre et de décembre. Une fuite a également suggéré quela date de sortie de la PlayStation 5 pourrait être fixée au 20 novembre. Mais il y a eu récemment deux coups de théâtre. D’abord, on a appris officiellement queSony ne présenterait pas la PS5 lors de l’E3 2020, événement qui est pourtant traditionnellement le lieu des grands lancements, pour Sony comme Microsoft.

La firme explique au passage qu’elle se prépare à«une année de célébrations» en vue de la sortie de sa console PlayStation 5. Or, comment avoir«une année de célébrations»si la console n’est dévoilée qu’à la fin de l’année ? C’est là qu’une fuite, monstrueuse par son étendue, entre en scène. Elle donne, si elle se confirme, un regard beaucoup plus précis sur ce qui pourrait être la stratégie de sortie de Sony cette année : le constructeur se préparerait ainsi àdévoiler la PS5 dans quelques semaines, soit le 5 février 2020.

Il serait alors possible de la précommander dans une sélection de marchés. Néanmoins, la console ne serait en vente auprès du grand public que dans le courant du mois d’octobre 2020. Bien sûr, ce calendrier de sortie est à prendre avec des pincettes pour ce type de rumeurs, même sides indices vont plutôt dans le sens de la fuite.

Sony n’a pas encore dévoilé le prix de la PlayStation 5. Néanmoins, la fuite que nous vous mentionnions parle également du prix de la console.

La PlayStation 5 serait vendue 449 euros, soit environ Rs 18, 850.

Ce qui ne serait que 50 euros de plus par rapport à la PS4 lors de son lancement Notez qu’il ne devrait y avoir qu’un seul modèle lors du lancement. La sortie ultérieure d’une deuxième console n’est pas exclue pour autant.

Fiche technique de la PS5

Mark Cerny, architecte en chef de PlayStation, a confirmé quelques éléments très intéressants de la fiche technique au blog Wired. On apprend que la console sera capable de délivrer des graphismes en 8K avec Ray Tracing et audio 3D. Il détaille ainsi certains points précis :

SoC AMD Ryzen 3e génération (7nm, Zen 2 + GPU Navi), Stockage interne SSD ultrarapide, Ray Tracing géré par un GPU dédié, signé AMD 8K, rétrocompatibilité avec les jeux PS4, son 3D et un lecteur de disques Blu-Ray 4K.

De plus, la PS5 permettra aux joueurs d’installer uniquement certaines parties d’un jeu afin de réduire les temps de chargement. Cette question des temps de chargement semble rendre laPS5 et Stadia étonnamment compétitifs.

Tout suggère que la rétrocompatibilité sera au cœur de la stratégie de Sony cette année. Celle-ci est déjà acquise avec les jeux PS4 puisque c’est le nouveau PDG de Sony, Jim Ryan, qui l’a confirmé lors d’une interview. Sony veut, par ailleurs,éviter toute rupture générationnelle entre la PS4et la PS5. Sony explique que si vous commencez un jeu sur la PS4, vous pourrez le terminer sur la PS5 sans avoir à reprendre de zéro. Un joueur sur PS5 pourra également jouer avec des joueurs sur PS4.

Mais il semble qu’on ne gratte même pas la surface de ce que sera vraiment la rétrocompatibilité des jeux sur la PS5. Un faisceau d’indices concordants et des rumeurs pointent vers unevaste rétrocompatibilité avec les cinq autres modèles de PlayStation (PS1, PS2, PSP, PS3 et PS4). La firme travaillerait d’ailleurs sur cette inter-compatibilité inéditedepuis au moins 2012. Reste à savoir quelle forme prendra cette rétrocompatibilité format XXL : les jeux seront-ils simplement jouables comme sur leur console d’origine, ou bénéficieront-ils d’un Remastering 4K sophistiqué à la volée comme le décritun brevet?

Les joueurs pourraient donc se partager les commandes de la DualShock 5 via plusieurs manettes. Pour un jeu de combat, par exemple, un joueur pourrait gérer les touches croix, rond, carré, triangle pour les attaques. Un autre pourrait gérer les déplacements avec les joysticks tandis qu’un autre s’occuperait des coups puissants avec les gâchettes.

Sony pourrait également permettre aux joueurs de se «passer la manette» en ligne.

Un leader déterminerait le temps de jeu pour chacun des joueurs, et selon leurs performances, les joueurs pourraient jouer plus ou moins longtemps. En outre, cette Dual Shock 5 serait compatible avec la PS4.

Design de la PS5

Nos confrères néerlandais de LetsGoDigital sont les premiers à avoir créé demagnifiques rendusà partir de brevets déposés par Sony. Ils permettent d’avoir une première idée de la machine, ou en tout cas du kit de développement de la console. Le design de la PS5 grand public sera sans doute très différent.

Source : phonandroid.com

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés