Tania René, 1ère dauphine Top Model of the World: «Beaucoup de gratitude envers ceux qui ont cru en moi»

Avec le soutien de
Tania René, 1ère dauphine Top Model of the World.

Tania René, 1ère dauphine Top Model of the World.

Encore une Mauricienne qui a brillé lors d’une finale d’un Beauty Pageant international. Après Murielle Ravina qui figurait parmi les Top 12 au concours Miss Monde en 2018, cette fois, c’est au tour de Tania René de revenir avec le titre de First Runner Up deTop Model of the World. La miss a tenu une conférence de presse ce mardi 28 janvier au Hennessy Park Hotel à Ebène. 

«Je suis très contente et je ressens beaucoup de gratitude envers tous ceux qui ont cru en moi et qui m’ont aidée», a dit Tania René. Cette dernière, qui vient de rentrer au pays, a apporté dans ses bagages la couronne de 1ère dauphine au concoursTop Model of the World. La finale de ce concours a eu lieu le vendredi 24 janvier dans la ville de Hurghada, en Egypte. Auparavant, elle s’était distinguée lors du Talent Award, ou sa prestation de hula hoop n’a pas laissé indifférent le jury.

Elue Miss Intercontinental Mauritius 2019-2020, ce titre lui a permis de représenter Maurice à la grande finale internationale de Miss Intercontinental qui a eu lieu, toujours en Egypte, en décembre dernier. Lors de ce concours, Tania René avait été classée parmi le Top 3 du continent africain et dans le Top 20 au niveau international.

La fondatrice de l’organisation Miss Maurice, Primerose Obeegadoo, a, elle, remercié Tania René. «Nous remercions Tania René pour ce cadeau qu’elle nous offre pour notre 50e anniversaire. C’est la première fois que notre organisation atteint ce niveau et nous en sommes très fiers. Après sa participation au concours international de Miss Intercontinental où elle a fait très bonne figure, nous avons pensé qu’elle avait ses chances au concours Top Model of the World et nous l’avons encouragé à participer à ce deuxième concours.»

Ce titre de 1ère dauphine en poche, Tania René, passionnée de mannequinat, compte bien poursuivre sa carrière dans ce domaine. «Je souhaite travailler avec des agences de mannequinat à l’étranger», explique la jeune femme de 22 ans. Si pour l’heure elle assure n’avoir reçu aucune proposition dans ce sens, gageons que cela ne saurait tarder.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x