Affaire Sherrygate: Kailash Persand à nouveau interrogé aujourd’hui

Avec le soutien de
Le directeur de MT, Sherry Singh, a été éclaboussé par une enquête de Top TV, en octobre dernier.

Le directeur de MT, Sherry Singh, a été éclaboussé par une enquête de Top TV, en octobre dernier.

Après la convocation de l’homme de loi, Me Samad Goolamaully, ce sera au tour de Kailash Persand d’être à nouveau interrogé, aujourd’hui, au Central Criminal Investigation Department (CCID), dans le cadre de l’enquête sur l’affaire «Sherrygate». L’entrepreneur a été convoqué, dans un premier temps pendant plus de neuf heures, pour un interrogatoire par le CCID, le 24 janvier, sur cette affaire, qui est le fruit d’une enquête exclusive réalisée par Top TV en octobre dernier. Il était assisté par son avocat, Me Yash Bhadain.

L’affaire «Sherrygate», dénoncée comme un scandale par Top TV, explique les implications alléguées du directeur de Mauritius Telecom (MT), Sherry Singh, dans l’allocation d’un contrat à la société de Kailash Persand, Tin and Tan. Sherry Singh vient d’ailleurs d’être nommé sur le conseil d’administration d’Air Mauritius, où il préside un comité chargé de la transformation de la compagnie nationale d’aviation. Il nous revient que des pressions auraient été exercées sur le directeur de Tin and Tan mais qu’il aurait maintenu la version des faits qu’il avait accordée à Top TV, l’an dernier. Sa maison a même été perquisitionnée la semaine dernière.

Selon nos informations, Kailash Persand est suspecté d’avoir enfreint des provisions de l’Information and Communication Technology Act suite à l’affaire «Sherrygate», quand il a effectué son témoignage à Top TV. Les enquêteurs lui ont posé des questions se rapportant à l’affaire mais l’entrepreneur a réservé son droit au silence. Il avait auparavant fait une déposition, pour dire que tout ce qu’il a dit dans la vidéo diffusée par Top TV serait la vérité. Une centaine de questions lui auraient été posées par les policiers mais Kailash Persand leur aurait fait comprendre qu’ils devraient se référer à sa déclaration initiale.

Les enquêteurs l’auraient, entre autres, questionné sur le cas qu’il a déposé en Cour suprême, où il poursuit une autre société, toujours dans l’affaire «Sherrygate». Kailash Persand avait juré un affidavit l’an dernier en vue de cette affaire. Dans un paragraphe de cet affidavit, il explique ses démarches auprès de MT, pour que Tin and Tan puisse participer à des appels d’offres. Parlant de son affidavit, Kailash Persand aurait expliqué aux enquêteurs qu’il se trouvait au bureau de MT et que Sherry Singh l’aurait appelé à son bureau, pour l’aider dans ses démarches de participation à l’appel d’offres.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés