Patrimoine: La Tour Koenig se transforme en galerie

Avec le soutien de
La Tour Koenig, patrimoine national qui se trouve dans la cour du centre Nelson Mandela, est une nouvelle fois en travaux.

La Tour Koenig, patrimoine national qui se trouve dans la cour du centre Nelson Mandela, est une nouvelle fois en travaux.

Les échafaudages rouges l’enserrent étroitement. Dedans comme dehors. La Tour Koenig est une nouvelle fois en travaux. Et cela se voit de loin, à Grande-Rivière-Nord-Ouest. Sur sa butte, à l’endroit qui porte son nom, ce patrimoine national s’apprête à vivre une nouvelle transformation.

«Nous voulons créer une galerie», explique Stephan Karghoo, acting director du centre Nelson Mandela pour la culture africaine. La Tour Koenig – qui se trouve dans la cour du centre culturel – est placée sous sa responsabilité. «Par manque d’espace au centre Nelson Mandela, nous ne pouvons organiser que des expositions temporaires», précise-t-il. La tour en brique et pierres pourrait être un espace pas uniquement pour des expositions d’œuvres d’art, mais aussi ayant trait à l’histoire de Maurice. Le centre culturel possède aussi une collection d’objets.

La mission initiale du plus ancien centre culturel à Maurice – il célébrera ses 34 ans d’existence cette année – est de promouvoir et préserver les cultures africaines.

Mais pour l’heure, l’institution ne serait pas encore équipée pour gérer une galerie. Non seulement, il lui faudra collaborer avec la National Art Gallery (qui, bien qu’elle existe depuis 1999, n’a pas d’espace d’exposition, mais seulement des locaux administratifs), mais à terme recruter du personnel spécialisé, comme un commissaire d’exposition et un guide ou médiateur culturel pour rendre la visite des étudiants, des touristes et du grand public à la fois agréable et utile.

Pour l’heure, la rénovation a surtout pour but de rendre la tour «utilisable». Ce qui signifie la doter d’un toit et de fenêtres. Si «la structure est solide», une restauration des pierres et des jointures en chaux est au menu des travaux. Par la suite, l’espace disponible sera aménagé de sorte à être modulable, pour accueillir par exemple des expositions d’art contemporain, de masques, d’art, de multimédia, etc. Les travaux sont effectués par des travailleurs étrangers avec un savoir-faire contrôlé par le National Heritage Fund.

À ce rythme, ces travaux devraient s’achever vers juin, indique Stephan Karghoo. La date de construction de La Tour Koenig n’est pas connue avec certitude. Selon la documentation disponible, elle se situe entre «1829 et 1835». Ce que l’on sait par contre, c’est qu’en «1842, la tour était déjà habitée». À cette époque, elle avait un grenier, des «varangues superposées qui faisaient le tour de la maison». Son histoire est liée à celle des familles Koenig, Geoffroy et Mallac.

La tour est l’œuvre d’Alexis Henry Koenig, né à l’île de France le 24 mars 1799.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés