Rodrigues: Harold Perrine obtient la liberté provisoire

Avec le soutien de
Harold Perrine en compagnie de son épouse et de ses proches en cour ce jeudi 9 janvier.

  Harold Perrine en compagnie de son épouse et de ses proches en cour ce jeudi 9 janvier.  

Son avocat est venu à Rodrigues pour le tirer d’affaire. Harold Perrine, ex-soldat de l’armée britannique était en cellule policière depuis le 4 janvier dernier. Il avait été arrêté à sa descente d’avion à l’aéroport de Plaine Corail.

Il arrivait d’un vol international en provenance de l’île de La Réunion et était accompagné de son épouse, une Anglaise. Il lui est reproché d’avoir utilisé les réseaux sociaux pour proférer des allégations contre certaines personnes. Aujourd’hui qu’il est libre grâce à l’intervention de son avocat Me Erickson Mooneapillay

Harold Perrine a été libéré sous caution au cours de la journée d’aujourd’hui, jeudi 9 janvier. Il a dû s’acquitter de Rs 7 000 de caution pour chaque charge d’accusation qui était retenue contre lui. Ce qui fait Rs 42 000 pour six chefs d’accusation retenus contre lui.

Il a également dû signer une reconnaissance de dette de Rs 30 000 et s’est acquitté des frais administratifs équivalents à Rs 850 par charge d’accusation.

Sa prochaine comparution au tribunal est prévue pour le 23 avril.

Harold Perrine est accusé d’avoir utilisé les réseaux sociaux pour proférer des allégations contre certaines personnes. Dont Salim Mackoojee, un commerçant de la capitale. D’autres allégations concernent le commissaire à la Santé Simon Pierre Roussety, la compagnie Procontact, la compagnie Kalachand, ou encore un médecin…

Harold Perrine, lui, dit savoir ce qu’il fait et pourquoi et en assume l’entière responsabilité.

«Mon client est un lanceur d’alerte, un whistleblower. Tout ce qu’il a fait jusqu’ici est dans l’intérêt de son pays et de ses concitoyens. De ce fait, nous attendons les affaires principales de pied ferme. J’ai déjà eu des instructions de mon client pour contre-attaquer et loger des affaires contre ceux qui ont fait des allégations farfelues contre lui», a déclaré son avocat, Me Erickson Mooneapillay.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x