Imran Goolamallee King of Liverpool banners !

Avec le soutien de
Imran explique qu’il lui faut entre 3h et 4h pour dessiner ses banderoles à la main et entre 7h et 8h pour les peindre, tout en utilisant un sèche cheveux… (photo AFP).

Imran explique qu’il lui faut entre 3h et 4h pour dessiner ses banderoles à la main et entre 7h et 8h pour les peindre, tout en utilisant un sèche cheveux… (photo AFP).

Notre compatriote a encore frappé! Imran Goolamallee a confectionné une banderole pour souhaiter la bienvenue à sa façon à la nouvelle recrue japonaise du Liverpool FC, Takumi Minamino, jeudi soir à Anfield, à l’occasion du match de championnat face à Sheffield United (2-0).

Cette photo, prise par nos confrères de l’Agence France Presse également est devenue virale et fait désormais le tour des réseaux sociaux, sans oublier que le joueur lui-même, en entrant sur la pelouse avant la rencontre, a remarqué la banderole et l’a même photographiée à son tour (comme on le voit sur le compte Instagram de This Anfield LFC) !

Depuis une dizaine d’années, Imran Goolamallee confectionne des banderoles personnalisées au gré de ses inspirations, ce qui lui vaut d’ailleurs de souvent attirer l’attention des photographes ou des réalisateurs TV pendant les matches des Reds, en Angleterre ou à l’étranger.

Imran (à g.), aidé par Karan Hunkar pour tenir sa banderole.

 Jeudi, le correspondant de Lékip en Angleterre s’est fait aider du Mauricien Karan Hunkar pour tenir la fameuse banderole ‘Welcome Minamino’. Mais qu’est-ce qui motive notre ami à faire tout cela et comment trouve-t-il des ‘banners’ qui font toujours mouche et captivent l’attention ?

 «C’est ma passion» nous a-t-il confié hier. «En Angleterre, les fans anglais sont très créatifs pour ce genre de choses et je le fais avec amour. C’est toujours une surprise. Dès que j’ai une idée, je travaille dessus pendant des heures et je ne la dévoile jamais avant le match. C’est un travail délicat, mais c’est mon hobby».

Ca le rend populaire parmi les fans du LFC aussi… «C’est vrai que beaucoup de gens me reconnaissent à Anfield grâce à ça, il y a même des stewards qui disent me suivre sur les réseaux sociaux. Quand Minamino a signé, j’ai senti que c’était un joueur vif, qui pourrait apporter quelque chose de différent à l’équipe et que je devais faire quelque chose pour l’accueillir, comme quand Van Dijk est arrivé. J’espère qu’il va vite s’adapter, comme Salah et Mané l’avaient fait, et si c’est le cas attention!» Attendons voir !

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés