Secteur maritime: des dégâts minimes à déplorer

Avec le soutien de
Le secteur maritime ne semble pas avoir subi des pertes ou des dégâts durant le passage de Calvinia.

Le secteur maritime ne semble pas avoir subi des pertes ou des dégâts durant le passage de Calvinia.

Ouf de soulagement pour les acteurs du secteur maritime. Que ce soit au niveau du port ou au niveau des pêcheurs professionnels, la tempête Calvinia n’a pas fait trop de dégâts, avance-t-on dans le milieu. Toutefois, les principaux concernés font comprendre qu’il faudra attendre encore quelques jours avant de pouvoir reprendre le cours normal des activités.

Justement, Judex Ramphul, président du syndicat des pêcheurs, affirme que ce n’est pas avant ce samedi que les pêcheurs pourront reprendre la mer. Mais il n’écarte pas la possibilité que le temps se gâte de nouveau d’ici une semaine. «Nous devons nous fier à Dame Nature. Il est vrai qu’une perturbation cyclonique n’a pas que du mauvais. C’est important pour l’environnement marin, il faut faire un nettoyage.»

Le président du syndicat des pêcheurs de préciser cependant que les pêcheurs professionnels sont déjà préparés à ce genre de situation. «Nous savons qu’il faut économiser, d’autant plus que durant ces mois et ce jusqu’à février, le temps peut nous jouer des tours.» Judex Ramphul ajoute que les dégâts sont minimes. «Nous avons emmené les bateaux à terre, pour justement limiter les dégâts», dit-il.

De son côté, Ramalingum Maistry, le président de la Mauritius Ports Authority (MPA), prévoit que les activités reprendront dans quelques jours. Mais tout dépendra du temps, fait-il ressortir. Et d’ajouter lui aussi qu’il n’y a pas eu de gros dégâts. «Les dispositions ont été respectées en ce qui concerne les activités maritimes. En tout cas, le personnel sera présent sur le terrain dès ce mercredi, 1er janvier.» Il avance aussi qu’avec la nouvelle technologie que possèdent les navires étrangers, chaque capitaine suit l’évolution du temps et saura à quelque moment il pourra débarquer les conteneurs.

Presley Paul, chairman de la Cargo Handling Corporation Limited (CHCL), quant à lui, soutient qu’aucun conteneur n’a été endommagé. «Nous avons fait une inspection dès l’alerte enlevée. Il y aura une équipe qui va travailler sur l’ancien quai.» Il soutient qu’au niveau des importations, il ne semble pas qu’il y au- ra des soucis car «les plus grosses importations sont déjà rentrées au pays avant le 25 décembre».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x