Patrimoine: des pierres s’envolent sur la route de La Citadelle

Avec le soutien de
Prendre de la hauteur permet de voir un inquiétant petit tas de pierre gisant à terre, dans un coin.

Prendre de la hauteur permet de voir un inquiétant petit tas de pierre gisant à terre, dans un coin.

Vous pensiez que les pierres ne bougent pas ? Pourtant, du mouvement a été signalé du côté du fort sur la colline qui surplombe la capitale. Ce sont des internautes qui ont posté des photos de dalles en pierre portées manquantes, dans le tournant menant à La Citadelle. Les faits remonteraient à pratiquement deux semaines. Travaux de rénovation ou vol ?

Sollicité, le ministère du Tourisme – l’organisme qui gère ce patrimoine national qui porte aussi le nom de Fort Adélaïde – précise que ce n’est pas le monument qui est concerné. Mais qu’il s’agit de pierres se trouvant au bord de la route menant à La Citadelle. Il ressort que bien que ce périmètre soit sous la responsabilité de la Tourism Authority, ce n’est pas son personnel qui a enlevé des pierres.

Sur place, il se dit que la sécurité ne serait assurée qu’à l’intérieur du fort. Impassible, le fort fait tout pour résister aux injures qui lui sont infligées. Comme ce graffiti, avec le nom d’un député tagué en lettres rouges tellement grandes qu’on pouvait les voir dans la circonscription voisine. Depuis, elles ont été maladroitement recouvertes de peinture noire.

Jadis un lieu prisé pour les concerts, La Citadelle est retombée dans le silence il y a une dizaine d’années. Des concerts et festivals n’ont pas obtenu l’autorisation de s’y tenir. Cela, parce que des habitants de la région se sont plaints de tapage nocturne. Qu’à cela ne tienne, l’espoir serait permis en 2020. Les autorités ayant annoncé l’intention de mettre en place un calendrier d’activités pour animer le vieux fort. Un calendrier dont les détails ne sont pas encore connus.

Les canons ne suffisent pas à cacher que le diamantaire a plié bagage.
D’aucuns allèguent que des taxis qui réclament des commissions ne seraient pas étrangers à cette situation.
Des internautes ont alerté les autorités en signalant la disparition de dalles de pierres
dans l’un des tournants menant à La Citadelle.
En dehors du panorama, il n’y a qu’une unique boutique de souvenirs à voir, à La Citadelle.
Souvenir des dernières élections. Malgré la peinture noire, on distingue le nom du député.
Ces binocles ne peuvent plus recevoir de sous en contrepartie de la vue.
Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x