Découverte: immersion dans l’univers des coquillages

Avec le soutien de
L’anatomie du coquillage vous est dévoilée.

L’anatomie du coquillage vous est dévoilée.

Les coquillages que l’on prend plaisir à ramasser au bord de mer ont toujours revêtu un aspect magique. Façonnés par les vagues des océans, leurs formes et couleurs différentes fascinent petits et grands. Et si nous les portons à nos oreilles… Oh merveille… c’est l’océan et tous ses mystères, qui s’ouvrent à nous. Pour mieux comprendre le coquillage, les mythes associés, ses utilisations à travers les âges et sa morphologie, entre autres, Island Living, filiale du groupe Rogers, vous propose désormais une galerie consacrée aux coquillages venant des quatre coins du monde, allant de Maurice à l’Australie, de la Californie à la Colombie, du Mexique en passant par la Nouvelle Calédonie, les Maldives, l’Inde et le Japon, entre autres. World of Seashells, aménagé dans le lieu historique de l’ancien moulin de l’établissement sucrier de Bel-Ombre, a ouvert ses portes la semaine dernière. Un projet, qui s’inscrit dans la stratégie globale d’Heritage Bel Ombre de proposer une offre de loisirs, qui valorise les spécificités historiques et patrimoniales du domaine sucrier.

Plusieurs objets vous sont proposés dans la boutique de la galerie.

Cette galerie, au coût de Rs 15 millions, valorise la collection de coquillages d’Eric Le Court de Billot. Ce dernier est issu d’une famille de conchyophiles passionnés, soit des collectionneurs de coquillages. Vous y découvrirez 8 000 coquillages de 1 500 espèces allant du plus minuscule faisant 1 millimètre au plus grand mesurant 400 millimètres. Le parcours de cette visite, élaboré avec l’aide de l’anthropologue Maya de Salle-Essoo, se déploie en zones thématiques. Chaque étape est à la fois pédagogique et ludique avec notamment, des activités interactives, qui ne manqueront pas de plaire aux petits comme aux grands.

Grâce à cet écran, vous pourrez créer vos
propres coquillages en 3D.

Les mythes dévoilent leurs secrets
Le parcours commence par une découverte des mythes et légendes associés aux coquillages. De l’Afrique à la Grèce, en passant par les Amériques et l’Asie du Sud, la coquille se retrouve dans plusieurs mythes et légendes. On y découvre ainsi Yemoja chez les Yorubas. Yemoja est considérée comme la déesse des océans et de la maternité et est représentée entourée d’eau avec des coquillages en guise de boucles d’oreilles. Le coquillage est ainsi représentatif de la création, de la fertilité ou encore de la purification.

Quand coquillage rime avec mathématiques
Eh oui, les spirales parfaites de certains coquillages cachent un secret. C’est le mathématicien Jacob Bernoulli, qui a démontré les propriétés de cette spirale et qui l’a nommée Spirale admirable. Cette spirale se retrouve, outre dans la coquille de certains mollusques, dans divers éléments de la nature, tels que les cyclones et certaines plantes et y compris dans le corps humain. À travers des panneaux explicatifs, vous découvrirez tous ces secrets. En outre, grâce à une tablette, petits et grands peuvent jouer avec la représentation de la spirale pour donner naissance à leur propre coquillage en 3D.

Vous saurez pourquoi les coquillages ont differentes couleurs.

Comprendre la morphologie du coquillage
Dans cette section, vous y découvrirez toute l’anatomie des mollusques à coquille. Leur mode de vie et leur régime alimentaire, entre autres, vous seront dévoilés. Vous découvrirez qu’il existe trois types de coquillages, à savoir les univalves (en une partie), bivalves (deux parties) et multivalves (en plusieurs parties). Grâce à un panneau interactif, vous découvrirez l’intérieur d’un mollusque, notamment sa bouche, son pied, ses intestins. Une vidéo vous montrera le mode de vie des coquillages dans leur habitat naturel. De plus, les guides présents vous expliqueront le rôle important des mollusques dans notre écosystème.

Protégeons nos coquillages
Le parcours se poursuit avec une partie consacrée à l’importance de la protection des coquillages. Une manière de sensibiliser le plus grand nombre sur nos agissements destructifs. En guise de décor, le public découvrira des casiers de pêcheurs, remplis de déchets plastiques. Des panneaux indicateurs mettent ainsi en garde contre les techniques de pêche destructives, la pollution, le réchauffement climatique, ainsi que le ramassage des coquillages, ce qui fragilise les littoraux.

La collection s’offre à vous
Dans deux salles adjacentes, vous découvrirez sous verre toute la collection de coquillages, incluant leurs noms, le nom de la personne qui les a découverts, ainsi que l’année. On découvre ainsi des coquillages datant de 1700. Cette collection est parsemée de panneaux explicatifs relatant l’utilisation des coquillages dans les temps anciens. Outre d’être des ressources alimentaires, elles étaient également utilisées comme monnaie d’échange ou entraient dans la fabrication d’outils, d’objets utilitaires et de bijoux.

La boutique
La visite se termine par une tournée dans la boutique de souvenirs de la galerie. Toute une gamme d’objets et de bijoux, conçus à partir de coquillages, vous est proposée. Vous aurez, en outre, la possibilité de concevoir vous-mêmes vos bracelets.

Infos pratiques
La galerie est ouverte tous les jours. Dans le cadre du lancement et des vacances scolaires, l’entrée de la galerie est à Rs 320 pour deux adultes et deux enfants.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés