L'express leaks du dimanche 8 décembre au vendredi 13 décembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Deux journalistes au GM

Deux autres membres de la presse vont bientôt se joindre au gouvernement. Des postes leur ont été offerts et ils seraient sur le point d’accepter. Cela viendrait augmenter le nombre de journalistes qui choisissent de franchir le Rubicon avec, comme nouveau job, «fer tou pas pou bon»!

Un cadre de la MPA dans de beaux draps

Un haut cadre de la Mauritius Ports Authority (MPA) est confronté à une enquête interne. Pour cause, une lettre anonyme critiquant sévèrement sa gestion et son incompétence aurait atterri au bureau du Premier ministre. Celui-ci aurait, de son côté, réclamé à la direction de l’institution de diligenter une enquête pour faire la lumière sur ces allégations. C’est d’ailleurs la tâche de la direction de la MPA de recueillir des informations pour justifier ou s’opposer aux critiques émises par une majorité du personnel contre les agissements de ce haut cadre. Qui bénéficie de la protection d’un haut membre influent de la direction. Est-ce que les jours de ce directeur, qui a commencé sa carrière il y a quarante ans de cela, sont comptés ? Réponse dans quelques semaines…

L’employeur qui règle les impôts

Un remboursement de Rs 1,2 million au directeur général (DG) d’une subsidiaire d’un parapublic fait sourciller. Cette somme représente les déductions d’impôts du salaire du principal concerné. Un salaire qui tourne autour de 14 000 dollars, soit plus de Rs 515 000, mensuellement. C’est le parapublic en question qui a pris en charge le paiement des impôts. L’heureux DG, un étranger qui a été recruté comme consultant dans un premier temps, bénéficie aussi d’un hébergement, d’une voiture, d’une assurance, des facilités de visa et de deux billets d’avion annuellement.

Des produits cosmétiques bloqués à la douane

Il avait commandé des produits cosmétiques destinés à ses magasins de parfum qui se trouvent un peu partout dans l’île. Mais ce directeur d’entreprise a eu la surprise d’apprendre que ses articles ont été bloqués à la douane à leur arrivée à Maurice. La raison : ils contiennent des produits qui seraient interdits de commercialisation sur le sol mauricien. Du coup, le chef d’entreprise attend toujours une rencontre avec les cadres du ministère de la Santé pour s’expliquer, en espérant que ses articles soient autorisés à Maurice.

Le coeur pas à la fête

Nombre de militants du MMM nous ont confié leur déception que leur parti n’arrive pas à retrouver ses marques depuis le revers électoral. Ils ne savent pas à ce stade s’il y aura la traditionnelle fête de fin d’année regroupant les agents de toutes les circonscriptions. Quant au PTr, un comité s’occuperait d’un rassemblement sur le plan national, même si l’esprit est davantage préoccupé par le sort des pétitions électorales et quelques rencontres régionales.

Sandra Mayotte pas le 1er choix

C’est une autre chanteuse de renom, actuellement en tournée à l’étranger, qui l’a dit. On lui aurait offert un «ticket» pour les élections, mais elle aurait refusé. Proposant ainsi, en retour, le nom de Sandra Mayotte.

Ministre-présentateur

Après Étienne Sinatambou, le deuxième présentateur radio devenu ministre est Avinash Teeluck, qui animait une rubrique citoyenne. Toutefois, en raison de ses liens avec la station radio et son affectation au ministère des Arts et du Patrimoine culturel, certains confrères radiophoniques entendent le surveiller de près. Afin qu’il n’y ait pas de retour d’ascenseur trop flagrant de l’ancien présentateur.

Boudé par le CEO

Un nouveau ministre, pas trop haut dans la hiérarchie gouvernementale, a rencontré trois hauts cadres d’une entreprise publique. Toutefois, le CEO n’a pas souhaité le rencontrer, laissant cet honneur à ses seconds couteaux.

Du renfort pour le PMSD

Inspiré par sa bonne performance aux élections générales dans la circonscription n°21, à Rodrigues, le PMSD étoffe son équipe dans l’île. D’ici janvier, il accueillera des politiciens expérimentés pour épauler ceux qui sont déjà sur le terrain. Leur objectif : remporter les élections régionales de 2022.

Critères de selection

Plusieurs parents veulent des explications de la direction d’un collège d’élite d’État. Ils sont 46 élèves à avoir échoué à leurs examens de Grade 12 (ex-Lower VI), mais le responsable de cet établissement scolaire a «promu» une vingtaine d’entre eux en Grade 13. Sur quels critères la direction s’est-elle basée pour choisir les élèves promus alors qu’ils ont tous échoué ? C’est la question posée par les parents.

L’ordre des expertscomptables…

Les comptables sont troublés. Ils s’interrogent sur le nom d’une nouvelle association d’experts-comptables, soit l’Ordre des experts-comptables de l’île Maurice (OECIM). Celle-ci a, selon un communiqué de presse, signé un protocole d’accord avec l’Institute of Chartered Accountants in England & Wales, le 3 décembre. Or, renseignements pris, c’est la traduction faite par une certaine agence de com du Mauritius Institute of Professional Accountants (MIPA) qui est à la base de cette nouvelle appellation... Comme on pouvait s’y attendre, nombreux sont les membres de la direction qui s’étonnent de cette traduction. Cela, d’autant plus que le MIPA est une association professionnelle d’expertscomptables dûment enregistrée et son appellation ne doit pas de ce fait être traduite en français. Aux dernières nouvelles, la direction du MIPA pourrait envoyer une mise au point à l’agence pour un rectificatif. Pour une agence qui a l’habitude d’envoyer à tour de bras des mises au point, c’est le monde à l’envers. Comprenne qui pourra…

Patriotes dans les moindres détails

Au ministère des Affaires étrangères, la question de souveraineté sur les Chagos est considérée avec un sérieux qui va jusque dans les moindres détails. Sur la carte du monde qui se trouve dans la salle de conférence du ministère, les inscriptions «British Indian Ocean Territory» et «France» ont été raturées au stylo à côté des Chagos et de Tromelin respectivement. À la place, «Mauritius» a été écrit, toujours au stylo.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x