Hit and run mortel à Phoenix: le suspect libéré sous caution

Avec le soutien de

Rs 15 000. C’est la somme que Sameer Lotonah a dû fournir comme caution pour retrouver la liberté conditionnelle cette semaine. Il est accusé d’être l’auteur d’un hit and run qui a causé la mort d’une sexagénaire à Phoenix dans la nuit du 11 novembre dernier.

C'était en présence de ses hommes de loi, Arshaad Inder et Hisham Oozeer que le suspect avait expliqué aux enquêteurs les raisons pour lesquelles il avait déserté le lieu de l’accident. «C’était parce qu’une vingtaine de personnes m’ont menacé de mort», a-t-il fait savoir.

Lors de son interrogatoire, il a fait savoir que cette nuit-là, il se trouvait à moto lorsqu’une dame a surgi devant lui. «Il faisait noir et tout à coup, j’ai senti qu’il y avait quelque chose qui avait heurté ma moto. Lorsque j’y suis descendu, j’ai vu le corps inerte d’une femme. Quelques minutes après, il y a eu un attroupement et la foule m’a menacée» poursuit l’homme de 35 ans. Pris de peur, il a pris la fuite. Sameer Lotonah a précisé qu’il est resté chez lui pendant trois semaines car il craignait une arrestation.

Quant à la victime, âgée de 67 ans, n’avait pas survécu à ses blessures  après l’accident. Conduite à l'hôpital Victoria, à Candos, l’habitante de Clairfonds, Phoenix avait été admis à l'unité des soins intensifs avant de rendre l’âme.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires