Espèces endémiques: notre grosse cateau verte reprend du poil de la bête

Avec le soutien de

L’annonce a été faite sur la page Facebook de The Mauritian Wildlife Foundation (MWF). Après «50 ans d’efforts de conservation pour sauver la grosse cateau verte, le dernier perroquet endémique des Mascareignes, l’Union internationale pour la conservation de la nature a annoncé mardi 10 décembre le déclassement de l’espèce mauricienne sur la liste rouge des espèces menacées», peut-on y lire. 

Ainsi, notre perroquet passe de la catégorie «en danger» à «vulnérable». Même s’il ne s’agit pas de baisser la garde, cette nouvelle réjouira ceux qui ont à cœur de sauver la faune et la flore mauriciennes.  

La grosse cateau verte, de son nom scientifique Psittacula eques, est une sous-espèce de perruche à collier, qui arbore un magnifique plumage vert. Il a bien failli disparaître si ce n’était le travail de fourmi abattu par la MWF, ce qui a permis, au fil des décennies, à l’oiseau de reprendre du poil de la bête.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x