Phase II: Metro Express, début des travaux à Curepipe

Avec le soutien de
La fouille des routes et la pose de tuyaux devraient durer trois semaines.

La fouille des routes et la pose de tuyaux devraient durer trois semaines.

Les choses sérieuses commencent à Curepipe pour le Metro Express. En effet, les travaux ont débuté hier. Durant les trois premières semaines, seront concernées la fouille des routes ainsi que des poses de tuyaux.

Afin d’assurer la sécurité des automobilistes et pour le bon déroulement des travaux, plusieurs routes sont fermées depuis mercredi, notamment les avenues Swami Sivananda et Jerningham. Et ce, pour les six prochains mois.

De plus, les arrêts d’autobus à proximité de Pharmacy Pather et qui longent l’avenue de Jerningham seront impraticables durant les travaux. Par conséquent, un nouvel itinéraire a été mis en place depuis mercredi.

La circulation sera déviée à cause des travaux.

La circulation à l’avenue Swami Sivananda en direction de Curepipe se- ra déviée le long de la rue D’Epinay près de la jonction avec la rue Théodore Sauzier et rejoindra l’avenue à nouveau à l’intersection près de la rue Charles Regnaud. Et l’inverse pour la circulation le long de l’avenue Swami Sivananda en provenance de Floréal et Vacoas. De ce fait, afin d’orienter les automobilistes, des panneaux de signalisation seront placés à proximité des routes concernées. Des policiers seront également sur place pour assurer le bon déroulement de la circulation routière et des travaux.

Quid de la démolition de la gare Jan Palach, annoncée depuis avril ? À l’origine, le constructeur du Metro Express avait pro- jeté de faire ces travaux en simultanée avec ceux de la première phase du tracé de Rose-Hill–Port-Louis, afin de maintenir l’échéance de 2021 pour le tracé de Curepipe–Rose-Hill. Huit mois plus tard, la gare est toujours opérationnelle. La raison ? L’aménagement de la nouvelle gare n’est pas terminé.

«Il nous reste à installer des toilettes dans la nouvelle gare», nous informe une source proche du dossier. «Nous avons également à installer des shelters pour couvrir les arrêts de bus.» Selon notre interlocuteur, la démolition de la gare Jan Palach est prévue en 2020.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés