Saisie de Rs 1,3 M à Albion: les suspects attendaient un kilo de drogue de livreurs malgaches

Avec le soutien de
Micheal Chung Shian Lin Chueng Fat King, Shakeel Chotoye, Alex Rouben Coureuse et Arnaud Ono ont été arrêtés dimanche.

Micheal Chung Shian Lin Chueng Fat King, Shakeel Chotoye, Alex Rouben Coureuse et Arnaud Ono ont été arrêtés dimanche.  

Micheal Chung Shian Lin Chueng Fat King, Shakeel Chotoye, Alex Rouben Coureuse et Arnaud Ono, les quatre suspects arrêtés dimanche, à Albion, en possession d’une somme de Rs 1,29 million, se serrent les coudes et n’ont rien révélé aux enquêteurs de l’Anti-Drug Smuggling Unit (ADSU) Southern. Le maillon qui les lie est solide et ils ont tous fait valoir leur droit au silence, protégeant ainsi le commanditaire afin que leur réseau ne soit pas exposé. Ils n’ont pas voulu expliquer la provenance de l’argent et ils ont chacun retenu les services d’un homme de loi.

Qui sont les suspects ? Il semblerait qu’après un screening, les enquêteurs se sont rendu compte que leur casier judiciaire est vierge et qu’ils ne comptent aucun antécédent de trafic de drogue. Les limiers soupçonnent toutefois qu’ils n’en sont pas à leur premier coup et que c’est d’ailleurs ce qui les rend si solidaires. Une source proche de l’enquête affirme que les quatre individus étaient dans le viseur de l’ADSU depuis un certain temps déjà.

Selon nos informations, Micheal Chung Shian Lin Chueng Fat King et Arnaud Ono auraient pris une embarcation avec l’argent à bord pour se procurer environ 1 kg de drogue d’une valeur estimée à Rs 1,29 million. Le premier, plongeur de profession, avait pour mission de récupérer l’héroïne en haute mer où les livreurs à bord du bateau rapide devaient jeter le sac. Toutefois, ce scénario ne serait pas passé comme prévu.

Leur contact ne s’étant pas présenté au rendez-vous, Michael Chung Shian Lin Chueng Fat King et Arnaud Ono ont dû rebrousser chemin. Ils ont alors jeté l’ancre à Albion, où les attendaient Shakeel Chotoye et Alex Rouben Coureuse. Ces derniers sont soupçonnés d’être des jockeys venus récupérer la drogue, qu’ils devaient ensuite écouler à dix fois le prix sur le marché local. Alors qu’ils rentraient à terre bredouilles, avec le sac rempli de liasses de billets, ils ont vite été encerclés par les officiers de l’ADSU Southern, la Mauritius Revenue Authority (MRA), l’Helicopter Squadron et la National Coast Guard (NCG), qui ont procédé à leur arrestation.

Les autorités concernées, dont la MRA et la douane malgache, auraient eu vent de cette transaction d’héroïne prévue. Elles auraient obtenu des informations qu’une embarcation suspecte aurait quitté Madagascar et se dirigeait vers le littoral ouest de Maurice avec de la drogue à bord. Une opération avait été enclenchée par la NCG pour surveiller le littoral ouest, du Morne à Pointe-aux-Sables. Des officiers du Field Intelligence Office devaient pour leur part apercevoir deux voitures suspectes sur la plage d’Albion.

Après l’arrestation des quatre hommes et la saisie de leurs voitures, la NCG et l’hélicoptère de la police ont passé au crible le littoral ouest pour retrouver le speed boat, sans succès. La raison pour laquelle celui-ci ne s’est pas pointé, selon les enquêteurs, serait que la valeur de la drogue commandée n’était pas considérable ou alors que les livreurs auraient eu vent de l’opération policière.

L’enquête devrait connaître des développements dans le courant de la semaine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires