Rodrigues: un mort, deux blessés à l’unité des soins intensifs

Avec le soutien de
L’accident a eu lieu devant le centre communautaire de Pointe-Monier, dans la soirée de dimanche.

L’accident a eu lieu devant le centre communautaire de Pointe-Monier, dans la soirée de dimanche.

Scène d’horreur à Pointe-Monier, Rodrigues, dans la soirée de dimanche. Un accident de la route a eu lieu vers 22 heures devant le centre communautaire de la localité, faisant un mort et deux blessés graves, qui ont été admis à l’unité des soins intensifs. Cela, suivant l’ouverture officielle des célébrations de la 20e édition du Festival Kreol dans l’île.

Selon nos informations, une moto, qui venait de Port- Mathurin et qui roulait en direction de Pointe-l’Herbe – où avait eu lieu le concert du groupe Cassiya dans le cadre  du Festival Kreol –, aurait percuté l’avant d’un 4x4 en stationnement. Celui-ci aurait à son tour percuté un piéton, avant de heurter un autre 4x4.

La passagère en croupe de la moto, Marie Eliane Pasnin, une habitante d’Anse-aux- Anglais âgée de 53 ans, n’a pas survécu à ses blessures. Une autopsie, qui sera pratiquée dès qu’un médecin de la police arrivera dans l’île, permettra de déterminer les causes exactes du décès de la quinquagénaire.

Le motocycliste, et fils de la victime, Jean Philippe Pasnin, un chauffeur âgé d’une trentaine d’années résidant lui aussi à Anse-aux-Anglais, ainsi que le piéton, Henri Azie, un habitant de Brulée âgé de 33 ans, ont, eux, été grièvement blessés. Le premier nommé gisait inconscient sur l’asphalte et saignait abondamment de la tête lorsque la police est arrivée sur les lieux, dimanche soir. Tandis qu’Henri Azie a été sévèrement blessé à la jambe droite.

Marie Eliane Pasnin a, elle, été retrouvée gisant sur l’asphalte de l’autre côté de la route, la tête ensanglantée. Tous les blessés ont été transportés à l’hôpital Queen Elizabeth, à Crève-Coeur. Sur place, le médecin de service devait constater le décès de Marie Eliane Pasnin. Quant aux deux hommes blessés, ils ont été admis à l’unité des soins intensifs.

Leur état de santé inspire de vives inquiétudes. Selon nos informations, les autorités  médicales attendent que leur état de santé se stabilise, afin de pouvoir les évacuer vers Maurice pour des soins plus appropriés.

À noter que du 23 au 30 novembre, la commission  des infrastructures publiques, en collaboration avec des partenaires, avait organisé une Semaine de la sécurité routière à Rodrigues.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires