Hippisme - week-end international: Manoel Nunes le maestro!

Avec le soutien de
Manoel Nunes a remporté haut le main l’Attitude Hotels International Jockeys’ Weekend.

Manoel Nunes a remporté haut le main l’Attitude Hotels International Jockeys’ Weekend.

Le patron, c’est bien lui. Après avoir dominé de la tête et des épaules le championnat des jockeys durant la saison régulière, Manoel Nunes a remporté haut le main l’Attitude Hotels International Jockeys’ Weekend.

Déjà en tête à l’issue de la première journée hier, le Brésilien a bouclé la compétition en apothéose aujourd’hui grâce à un joli triplé. Nunes a ouvert la marque avec All Aboard (2e course), a récidivé dans l’épreuve phare avec Haylor avant de parachever son oeuvre dans l’épreuve de clôture avec Zigi Zagi Zugi.

Avec notamment quatre victoires durant le week-end, Manoel Nunes a décroché la palme avec un score de 52 points comptant pour ses huit meilleures montes. Loin devant Jason Watson (38 points), la révélation du week-end. Après avoir brillé samedi avec Iditarod Trail, le Britannique a signé deux victoires cet après-midi avec Marauding (Gujadhur) et Sand Path (Daby).  

Dans l’épreuve d’ouverture, Nooresh Juglall a réalisé une belle course d’attente sur Never Fear de l’écurie Daby. Le Mauricien termine sur la troisième marche du podium avec 31 points. 

John Powell et Randall Simons (ndlr: ce dernier n’a participé qu’à l’épreuve d’ouverture aujourd’hui) étant indisposés, ils ont été remplacés par Swapneel Rama et Dinesh Sooful. Le dernier nommé n’a d’ailleurs pas laissé passer sa chance avec Wordbuster dans la 5e épreuve. 

En selle sur le grandissime favori Patrol Officer, Derreck David a été exact au rendez-vous. Il termine la compétition à la 8e place avec 13 points au compteur. 

L’épreuve réservée aux cavalières de la Fegentri a souri à l’Allemande Silke Bruggemann, qui a conduit Kali’s Champ de l’écurie Ramdin à la victoire. Bien qu’elle a été sacrée championne, la Française Mathilde Bourillon était inconsolable pour n’avoir pu participer à l’épreuve, sa monture Kash Is King ayant été retirée avant la course après s’être cogné dans son box.

Si Manoel Nunes a dominé la compétition chez les jockeys, Preetam Daby s’est montré, lui, tout aussi intraitable dans le championnat des entraîneurs. Après avoir signé un hat trick hier, il s’est adjugé deux nouvelles épreuves aujourd’hui avec Never Fear et Sand Path.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires