Hippisme – week-end international: Manoel Nunes en pole position

Avec le soutien de
Manoel Nunes s’est imposé dès sa deuxième monte avec Greatfiveeight. © Yahia Nazroo

Manoel Nunes s’est imposé dès sa deuxième monte avec Greatfiveeight. © Yahia Nazroo

Les turfistes qui ont fait le déplacement sur l’hippodrome hier, samedi 30 novembre, pour assister à la première manche du week-end international ne peuvent se plaindre. Alors là, pas du tout. Ils ont pu apprécier quelques belles arrivées avec, de surcroît, des styles de monte bien différents.

Manoel Nunes, le leader au classement, n’a pas mis de temps pour débloquer son compteur dans cette compétition en s’imposant dès sa deuxième monte avec Greatfiveeight, et ce, après avoir flirté avec la réussite avec Seven Carat dans la course d’ouverture. Greatfiveeight qui ne figurait pas parmi les favoris de la deuxième compétition de la journée, a causé une petite surprise en s’imposant au terme d’un bon finish face à Melson. Manoel Nunes profitant d’un bon train, a bien calé sa monture sur les barres avant de lancer sa monture au bon moment. Celle-ci a bien baissé le garrot pour grappiller du terrain en ligne droite.

L’arrivée de la course de clôture remportée par Silver Song nous permet d’apprécier toute la
maîtrise de Jason Collett au finish. © Yahia Nazroo

Fort de ce succès, le cavalier de l’écurie Hurchund espérait faire aussi bien dans l’épreuve phare avec le grandissime favori Vascostreettractor mais ce dernier devait courber l’échine face à Lickerio, très bien monté par le Chilien Manuel Martinez. Lickerio, monté en dépit du bons sens par le jockey Eric Ngwane à sa dernière sortie, a pris la direction des opérations avant de répondre assez facilement à l’attaque de Vascostreettractor. Manoel Nunes aura tout tenté en ligne droite mais dût s’avouer vaincu. Il échoua à 0.70L du coursier d’Amar Sewdyal.

Good Buddy, autre belle chance de Nunes sur le papier dans la huitième course devait se contenter de la troisième place à l’arrivée. La réussite s’est rangée du côté de Nooresh Juglall dans cette épreuve. Le Mauricien a été l’auteur d’une belle ligne droite sur Varside. Il a dominé Ticket Holder (Jason Watson) qui a beaucoup versé à l’intérieur gênant plusieurs concurrents.

Outre Nooresh Juglall, Jameer Allyhosain a également fait honneur au quadricolore en s’imposant avec Overdose dans la quatrième course au programme. Cet alezan a été l’auteur d’un bel effort pour s’imposer devant Siberian Husky auteur, lui-aussi, d’une belle fin de course avec le Français Aurélien Lemaître sur le dos.

Bien piloté par Manuel Martinez, Lickerio est reparti de plus belle en ligne droite pour s’adjuger
la victoire dans la 7e course. © Yahia Nazroo

Doublé pour Jason Collett

Outre la victoire de Greatfiveeight dans la 2e course avec Nunes en selle, l’écurie Daby a aussi brillé avec Valerin (1re Course) et Silver Song (9e C) offrant des points à l’Indien Surendar Srinath et à l’Australien Jason Collett . Valerin, très régulier en 0-20, s’est imposé grâce à la force du poignet de l’Indien Surendar Srinath. A l’arrivée, Valerin a fait la différence dans les derniers mètres reléguant Seven Carat à seulement 0.20 L. Quant à Silver Song dans la dernière course, il n’a fait que confirmer sa bonne dernière course derrière Romanus. Jason Collett s’est assuré que sa monture n’en fasse pas trop pendant le trajet, dosant bien ses efforts. L’Australien Jason Collett avait auparavant déjà démontré ses ambitions dans cette compétition avec sa réussite Ovation Award (6e C). Ce coursier, entraîné par Gilbert Rousset, a terminé fort pour ajuster Red Mars (Surendar Srinath) au poteau. A noter que la selle du jockey Surendar Srinath s’est déplacée au 400m plaçant le cavalier dans une position inconfortable.

Nooresh Juglall demande un dernier effort à Varside (8e course),
qui domine Ticket Holder. © Yahia Nazroo

Le revenant John Powell a également été victorieux lors de la journée d’hier. Il s’est rappelé aux bons souvenirs de ses partisans en menant à bon port le favori Carlton Heights dans la troisième course. Il a résisté à un retour de Memphis Mafia (Manuel Nunes). Cet élève de Ricky Maingard a joué de malchance en étant forcé en épaisseur dans le dernier tournant. Sans cet incident, il aura pu inquiéter sérieusement Carlton Heights.

Le très jeune Britannique Jason Watson a lui sauvé sa journée grâce à sa réussite sur Iditarod Trail. Ce coursier, manifestement en grande forme à l’entraînement, a suivi dans une très bonne position avant de filer vers une victoire facile. Watson comptabilise 17 points, soit sept longueurs de retard, sur le leader Manuel Nunes. Le coup est-il encore jouable pour lui ? Pas sûr, car à l’exception de Marauding, il ne détient pas beaucoup de premières chances cet après-midi.

Jameer Allyhosain tout heureux d’avoir fait briller le quadricolore avec
Overdose dans la quatrième course. © Yahia Nazroo

Classement apres la 1re journee 

Jockey Pts
Nunes Manoel  24
Collett Jason  19
Martinez Manuel  17
Watson Jason  17
Juglall Nooresh  14
Srinath Surender  14
Allyhosain Jameer  12
Powell John  11
Lemaître Aurélien  5
Simons Randall  5
Teeha Nishal  4
David Derrreck  2
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires