JO-2020: le stade olympique de Tokyo prêt à affronter la chaleur

Avec le soutien de
Vue générale du stade olympique de Tokyo, le 30 novembre 2019.

Vue générale du stade olympique de Tokyo, le 30 novembre 2019.

La construction du stade olympique de Tokyo est achevée, ont assuré samedi ses commanditaires, et l’édifice est prêt à affronter les fortes températures à l’été 2020 grâce à un design pensé pour y faire face.

«La nouvelle histoire va commencer», a affirmé samedi le Japan Sport Council, en officialisant la fin des travaux du stade olympique des Jeux de Tokyo 2020 dont le coût est estimé à 157 milliards de yens (1,3 milliard d’euros).

La chaleur de l’été japonais est l’une des principales préoccupations des organisateurs des prochains Jeux olympiques, après que des médecins ont alerté sur le risque de graves conséquences médicales.

Le stade de 60.000 places, dessiné par le célèbre architecte japonais Kengo Kuma, s’inspire de techniques traditionnelles, notamment un usage important du bois.

Près de 2.000 mètres cubes de bois de cèdre ont été acheminés de tout le Japon pour permettre entre autres la fabrication de voilures rendant hommage à la pagode du temple de Horyuji, vieille de 1.300 ans.

185 grands ventilateurs et huit brumisateurs ont également été intégrés au stade afin de limiter les désagréments causés par la température, qui peut dépasser à Tokyo les 40°C.

Le stade olympique accueillera les cérémonies d’ouverture et de clôture, ainsi que les épreuves d’athlétisme et quelques matchs de football.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x