Mode: La Muliere, une célébration de la femme

Avec le soutien de

Le designer mauricien, Samuel Yeung, a présenté sa nouvelle collection de lingerie au Russia New Top Model 2019. Le premier passage était le 24 novembre. Les prochains sont demain et le 8 décembre.

Plus que de la dentelle et du satin, la nouvelle collection de lingerie du designer mauricien, Samuel Yeung, est à l’image de la femme moderne, forte et indépendante, tout en étant imprégnée de douceur. Il a présenté cette collection nommée La Muliere et qui comprend 15 pièces au Russia New Top Model 2019, le 24 novembre. Il la représentera demain et le 8 décembre à Nizhny Novgorov, situé à quelques kilomètres de Moscou.

«J’ai nommé ma collection La Muliere car mes icones sont des personnes telles que Chanel, une femme d’affaires ou encore des actrices avec de fortes personnalités et un certain sens de l’éthique. Des femmes, qui n’hésitent pas à prôner l’égalité», laisse entendre le designer, qui est actuellement à l’étranger.

L’histoire d’amour, qui a mené à la création de La Muliere, a commencé il y a environ cinq ans. Travaillant comme consultant pour une industrie de lingerie, Samuel Yeung, qui a passé près de 15 ans dans le monde de la mode, a dessiné les premières esquisses de sa collection. «J’ai fait beaucoup de recherches et plus je creusai, plus je mettais en évidence ce qui était naturel chez moi : la compréhension de la femme», explique-t-il avant d’ajouter «La Muliere by Samuel Yeung indique que la marque Samuel Yeung a mûri. C’est une marque très artistique, avant-gardiste, qui reflète ma passion, mon amour, mon dévouement pour l’art, la mode et la culture. Étant toujours proche des femmes et de leurs vécus, comme styliste, il était important pour moi d’être leur ami. C’est pourquoi j’ai toujours travaillé afin que la femme se sente forte, émancipée», explique-t-il.

Femmes fortes

Si d’autres marques de lingerie existent, Samuel Yeung émet un constat : «Ces marques de lingerie font la promotion du sexe. Tout un questionnement s’est donc imposé à moi. Comment les femmes se sentent-elles par rapport à cela et au fait que des femmes squelettiques soient admirées comme des déesses ?», se demande le designer. Ce dernier explique qu’il s’est alors tourné vers ses amies. «Elles ne sont pas des top models, mais des mamans ou des carriéristes. Someone once told me that mostly when you are young, you are gifted with a body beauty but with years are you gifts with life beauty. En tant que designer, j’ai toujours entendu les femmes se plaindre de leurs corps. Plusieurs d’entre nous sommes obsédés par l’image de notre corps. D’autres, par contre, ne s’en soucient guère et se font du mal.»

Fort de ces pensées et de sa longue expérience, Samuel Yeung souligne qu’il «a donc voulu créer une ligne de lingerie, se voulant être une célébration de la femme. Elle parle des femmes, qui sont dévouées à leurs familles, leurs carrières ou qui sont en conflit avec leur entourage. J’imagine une femme forte, qui arrive à penser à elle au quotidien, sans pour autant oublier les autres. La Muliere c’est le confort donné à cette femme, lui faire être à l’aise dans son corps, avec de la dentelle, qui lui caresse la peau avec douceur et tendresse».

Bio Express du designer

Samuel Yeung a été tour à tour professeur de la grande école de mode française Esmod et fondateur du magazine de mode Luv Xxx. Sa griffe Samuel Yeung a été présentée au Vancouver Fashion Week, en Russie, à Dubayy, Singapore, et en Chine. Il est également professeur à l’école de mode Shenkar, qui est classée 6e au niveau mondial. Samuel Yeung est diplômé de la célèbre école où des personnalités de la mode telles qu’Alexander McQueen, John Galliano et Stella McCartney, entre autres, ont étudié. Le designer est également diplômé du London College of Fashion.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires